Catégorie COVID-19

Aucune entreprise ne fera faillite à cause du coronavirus. Le PGE serait l’arme ultime du gouvernement pour juguler la crise économique à venir. Qu’en est-il concrètement quelques jours après son lancement ? Officiellement à hauteur de 25% du CA 2019, dans les faits la mise en application est légèrement différente.

 

Le PGE, pour qui ?

La plupart des entreprises peuvent effectuer une demande de PGE auprès de leur banque habituelle et ce dans le but de soulager leur trésorerie, alors fortement menacée par la crise sanitaire.

Quasiment toutes les structures sont concernées ; les sociétés, les commerçants, les artisans, les professions libérales, les associations et fondations, les micro-entreprises.

Seules certaines activités sont exclues :

  • Les sociétés civiles immobilières (SCI)
  • Les établissements de crédit
  • Les sociétés de financement

Toute entreprise faisant l’objet d’un procédure dite « collective » (sauvegarde, redressement et liquidation judiciaires - à date de la publication du décret au Journal Officiel, soit le 24/03/2020).
Attention, si votre compte bancaire professionnel est ouvert au sein d’une « néo-banque », sachez que la plupart ne sont pas des établissements de crédits. Ainsi, vous ne pourrez formuler aucune demande de PGE auprès d’elles. La solution pourrait être d’ouvrir un compte professionnel dans une banque « traditionnelle », mais des difficultés sont à prévoir car à date les banques traditionnelles ne financent que sur la base des encours qu’ils ont sur leurs comptes…

 

Quels montants et sur quelle durée ?

Il est prévu que ce prêt soit au maximum équivalent à un trimestre d’activité (soit 25%) du chiffre d’affaires HT de l’année 2019 ou du dernier exercice clos.  

Pour les entreprises innovantes ou dont la création ne remonte pas avant le 01/01/2019, ce plafond est fixé à 2 années de masse salariale.

Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans, à l’issue de la première année.

Dans les faits, le discours de la grande majorité des banques n’est pas de faire une demande à hauteur de 25% du CA 2019 immédiatement. Elles recommandent de faire une première demande de financement PGE pour permettre de couvrir les 3 ou 4 mois de charges fixes à venir puis de refaire une demande de financement dans le cadre du PGE ultérieurement après juin. 

 

Quelles modalités de financement ?

Les banques se sont engagées à octroyer ce prêt à « prix coûtant ». Ainsi le taux peut osciller entre 0,25% et 0,50% (seule la prime de garantie est facturée), notamment en fonction du chiffre d’affaires de votre entreprise. Par exemple, certaines banques indiquent 0,25% si votre CA est inférieur à 50 Millions d’euros et 0,50% si celui-ci dépasse les 50 Millions d’euros. Dans tous les cas et nous préférons le répéter, aucun remboursement ne sera exigé la première année.

Pour ce qui est de la caution, elle est assumée à 90% par l’Etat et 10% par la banque pour tout prêt accordée à une entreprise de moins de 5000 salariés et de moins de 1,5 Milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Certaines banques affichent qu’à l’issue de la première année, exemptée de remboursement, le crédit de trésorerie prendra la forme d’un prêt à un taux fixe ou variable dont on ne connaît encore les modalités de calcul, attention aux surprises…


Comment convaincre ma banque que j’ai besoin du Prêt Garantie par l’Etat ?

Tout d’abord, il va falloir être en mesure de justifier auprès de votre banque que le PGE ne sera pas utilisé pour corriger une situation problématique antérieure non liée au Coronavirus. Puis il va falloir mettre en évidence le fait que votre trésorerie va être impactée fortement dans les mois à venir, et être en mesure de le justifier auprès de votre interlocuteur bancaire. 

Pour cela, et c’est ce que nous faisons avec les chefs d’entreprises qui participent notre formation « Gestion de crise Coronavirus », les banques vont vous demander un prévisionnel financier et un plan de trésorerie. Ci-dessous une matrice Excel qui comprend différents tableaux faciles d’utilisation pour vous permettre de faire votre demande de PGE. Vous retrouverez dans ce tableur :

  • Un prévisionnel du CA jusqu’à Décembre 2020
  • Une prévision des charges et de celles pouvant être reportées dans le cadre de cette crise
  • Une estimation de votre résultat net en fonction de l’impact du Coronavirus sur l’activité
  • Un prévisionnel du solde de trésorerie mensuel jusqu’à Décembre 2020

Support-Excel-PGE-CreActifs

Comment utiliser votre tableau de prévisionnel financier PGE ?

Voici quelques conseils d’utilisation :

Commencez par remplir l’onglet 1 : indiquez le CA 2019 HT. (Comptes 2019 certifiés, ou 2018 à défaut). 
Remplissez le tableau de charges en HT (onglet 2) et prévoyez celles qui peuvent être décalées
Complétez la colonne « Impact » de l’onglet 3 – CA HT 2020
Finalisez le remplissage de l’onglet 4 – Plan de Trésorerie sans tenir compte de la TVA (par souci de clarté et lisibilité).

Sachez que nous apportons un soutien aux chefs d’entreprises à travers une formation de 4 jours sur la gestion de crise Coronavirus, ainsi que deux modules d’accompagnement individuels et personnalisés (10h ou 20h au choix).

Pour plus d’informations sur nos formations : cliquez-ici

Une fois le pré-accord de financement obtenu par votre banque, que faire ?
Il existe à ce jour deux procédures pour engager une demande de PGE :

Pour les entreprises avec un CA < 1,5€ Mds en France et dont la masse salariale < 5000 salariés :

Auprès de son partenaire bancaire habituel, l’entreprise formule une demande de prêt.
La banque examine la situation de l’entreprise, notamment à travers les critères d’éligibilité, et donne un pré-accord.
L’entreprise se connecte sur www.attestation-pge.bpifrance.fr afin d’obtenir un identifiant unique qu’elle communiquera à sa banque par la suite (Quelques infos à fournir : le montant du prêt et le nom de l’agence bancaire concernée par le prêt.)
Après la confirmation dudit numéro par Bpifrance, la banque accorde le prêt.

 

Sources utilisées lors de la rédaction de cet article : 

https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/dp-covid-pret-garanti.pdf

https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/Coronavirus-MINEFI-10032020.pdf

https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

http://www.fbf.fr/fr/files/BMZDG5/QA%20-%20Pr%C3%AAt%20garanti%20par%20l%27Etat.pdf

https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/faq-pret-garanti.pdf


N’hésitez pas à partager votre situation en commentaire de cet article, nous arriverons ensemble à obtenir une meilleure compréhension pour tous les entrepreneurs. 

Toute l’équipe CréActifs vous souhaite bon courage dans cette période intense.

3 commentaires à “Prêt Garanti par l’Etat (PGE) ? On décrypte pour vous !”

  1. Szymaniak dit :

    Bonjour
    Et merci beaucoup pour vos efforts et votre présence en ces temps qui sont compliqués pour bon nombre d’entre nous, entreprises.
    Merci à toute l’équipe
    Prenez soin de vous

    Frédéric

  2. Filippo dit :

    Bonjour , je suis entrepreneur , et j ai demander le PGE à ma banque , ultra rapide au prêt de ma banque , en 6 jours les fonds était déjà sur mon compte société .
    Attention vos sociétés doit être clair et pas avoir de dettes .
    Prenez soins de vous

  3. Bénincasa dit :

    Bonjour,
    Le prêt est refusé par ma banque.
    On as eu un souci en février car le découvert n’as pas été mis en place.
    Mais pour avoir eu 1 personne de bpi France ce n’est pas une raison et j’aurai du avoir ce prêt
    J’aurai donc recours au médiateur

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[ Nouveau ]

Toutes nos formations sont également dispensées en classe virtuelle et en cours du soir !

Profitez-en pour vous former !

 

EN SAVOIR PLUS