Catégorie Gérer sa communication

Vous avez créé votre entreprise et vous souhaitez accroître votre notoriété à moindre coût ? Le Street Marketing est la solution qu’il vous faut !

 

Son but est de surprendre le consommateur en se servant de la rue comme objet de communication (d’où son nom « Street Marketing »). A l’origine, le Street Marketing se limitait à la distribution de flyers et à des « hommes sandwich ». Aujourd’hui, les marques redoublent d’originalité afin de faire le buzz en organisant des évènements inédits tels que des happenings ou encore des sketchs. 

 

Le Street Marketing appartient au concept de Guérilla Marketing. Il regroupe toutes les actions marketing utilisées par les annonceurs qui évitent les canaux de communication traditionnels. La Guérilla Marketing privilégie donc plusieurs petites actions ciblées plutôt qu’une campagne publicitaire de grande ampleur.   

 

Les campagnes de Street Marketing se créent à l’occasion d’un lancement de produit ou pour simplement se faire connaître, développer sa notoriété. Vous pouvez également attirer l’attention de la presse et avoir de nombreuses retombées si votre opération s’avère très originale.

 

La créativité est la dimension la plus importante pour une opération de Street Marketing. Vous devez attirer l’attention des passants. Pour cela, vous avez carte blanche… n’hésitez pas à faire preuve d’originalité !

 

3 AVANTAGES DU STREET MARKETING :

 

La communication de masse via les spots publicitaires et les campagnes d’affichage étant omniprésente, les consommateurs deviennent de moins en moins réceptifs. Il est devenu primordial de cibler vos potentiels clients de manière très précise. Le Street Marketing vous permet de les surprendre au moment où ils ne s’y attendent pas et ainsi de les impacter davantage.

 

De plus, vous créez une forte interaction avec vos clients ; vous êtes en lien direct avec eux. Cela ajoute un caractère sympathique et accessible à votre marque !

 

L’un des autres avantages du Street Marketing est son faible coût. Contrairement à la publicité de masse, cette stratégie de marketing alternatif est beaucoup moins coûteuse. Au même titre que l’aspect financier, les ressources humaines engagées sont assez limitées. Dans certains cas, vous n’avez besoin que d’une personne qui filme, prend des photos de l’action et de quatre figurants qui échangent avec les consommateurs. Vous pouvez facilement espérer un retour sur investissement.

 

6 EXEMPLES D’ACTIONS A METTRE EN PLACE POUR IMPACTER VOTRE CIBLE :

 

Afin de toucher vos consommateurs, le Street Marketing se décline en plusieurs formes !

 

En effet, vous pouvez organiser des happenings. Cette activité, autrefois réservée au milieu du spectacle s’invite aujourd’hui dans les lieux publics. Cette forme de communication évènementielle est un bon moyen pour interagir avec les passants. Vous pouvez également distribuer des flyers et des goodies à la fin de votre opération ; les consommateurs en sont très friands.

Les techniques d’affichage originales sont très utilisées dans le Street Marketing. On en retrouve beaucoup dans les transports en commun. Pour fêter le 28ème anniversaire des baskets Air Max, Nike a investi une station fantôme du métro parisien sur la ligne 9 entre les stations République et Strasbourg-Saint-Denis en y affichant son logo.

 

Street Marketing : l’art d’aller à la rencontre du consommateur

©Megamark

 

Les pop-up stores sont également très en vogue. Ce sont des petits magasins éphémères qui invitent les consommateurs à découvrir l’univers de la marque. On peut prendre l’exemple de H&M qui a installé un container sur une plage d’une station balnéaire aux Pays-Bas.

 

 

Street Marketing : l’art d’aller à la rencontre du consommateur

©Mouv

 

Détourner le mobilier urbain, une autre technique de Street Marketing. Abribus, bancs, métros, passages piétons, tout est bon pour surprendre le consommateur. IKEA a ainsi mis des canapés dans douze arrêts de bus de la capitale. Les passants avaient la possibilité de poster une photo d’eux sur la page Facebook d’IKEA et de gagner une carte cadeau.

 

Street Marketing : l’art d’aller à la rencontre du consommateur

©Z-Factory

 

La réalité augmentée est un outil de plus en plus courant dans cette stratégie de communication. L’expérience client est révolutionnée, les utilisateurs deviennent de vrais acteurs. La marque de bière Old Irish s’en est servie afin de revendiquer son identité irlandaise. Elle a proposé à des passants en Géorgie de découvrir l’Irlande grâce à la réalité virtuelle.

 

Street Marketing : l’art d’aller à la rencontre du consommateur

©Levingston

 

Ces dernières années, l’écologie est sur le devant la scène avec le Green Street Marketing. Les entreprises utilisent plus en plus des techniques de communication sans impacts sur l’environnement. Cela permet de gagner l’estime de vos clients en partageant les mêmes valeurs qu’eux. Wiseed, une plateforme d’Equity Crowdfounding a installé une structure végétale au pied de la Grande Arche de la Défense.

 

Street Marketing : l’art d’aller à la rencontre du consommateur

©Lareclame

 

6 CONSEILS POUR UNE OPERATION DE STREET MARKETING REUSSIE :

 

  • Identifier votre cible
  • Rechercher un lieu où votre cible se rend fréquemment. Par exemple, si vous souhaitez toucher les jeunes, il est préférable que votre action se déroule non loin d’une université.
  • Prendre en compte les contraintes météorologiques.
  • Organiser un évènement qui va marquer votre cible. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination puisqu’il n’y a pas de modèle préconçu.
  • Jouer sur l’interactivité. Echanger avec vos consommateurs pour connaître leurs habitudes de consommation ou simplement pour les fidéliser.
  • Filmer l’évènement pour le relayer sur les réseaux sociaux. Cela permet à votre campagne d’exister encore quelques temps et de jouer sur la viralité des médias sociaux.

 

LE STREET MARKETING, UN PHENOMENE QUI CONNAIT SES LMITES !

 

Bien que le Street Marketing soit un formidable moyen de toucher les consommateurs, il a tout de même quelques limites. Il peut être difficile de mesurer les retombées en termes de ventes liées à une campagne de Street Marketing. Cela peut constituer un frein car vous ne pouvez pas toujours savoir si votre action est réussie ou non.

 

Cette technique de marketing alternatif peut parfois être jugée comme trop agressive. La publicité étant omniprésente, cela peut ainsi amener les consommateurs à rejeter la marque.

Par ailleurs, le Street Marketing se déroule sur la voie publique, il faut donc une autorisation pour chaque action de communication. Certaines entreprises, à l’image de Kiabi, ont été attaquées en justice car elles n’avaient pas demandé d’autorisation. 

 

La créativité et l’originalité peuvent mener à des dérives... Une opération de Street Marketing mal maîtrisée peut créer un bad buzz qui aura des répercussions sur la réputation de votre entreprise. L’exemple le plus marquant est celui de Rentabiliweb. Cette startup belge avait prévu de distribuer des billets allant de 5 € à 500 € dans Paris pour une opération qui coûtait au total 100 000 €. Ce fut un échec total, la préfecture a annulé l’évènement au dernier moment pour des raisons de sécurité. La distribution d’argent à des fins publicitaires étant par la même occasion interdite. Des débordements ont eu lieu sur le Champs-de-Mars et 7 000 personnes mécontentes d’avoir fait le déplacement pour rien, ont entaché l’image de la marque.

 

 

Le Street Marketing n’est pas réservé exclusivement aux grandes entreprises. Il se destine également aux TPE et aux PME. L’entreprise Michel et Augustin en est le parfait exemple puisqu’elle est devenue experte en campagnes de Street Marketing. En l’espace de 10 ans, « les trublions du goût » ont réussi à se faire un nom dans le secteur de l’alimentaire qui est dominé par des grands groupes. Alors pourquoi pas vous ?

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.