Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Votre bénéficiaire veut entreprendre : Pourquoi lui conseiller la Franchise ?

Entrepreneuriat
17/06/2017 • Temps lecture : 2 mn • rédaction par Enzo de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article

    Les signaux forts et faibles de la phase d’écoute 

    Qui est mon bénéficiaire ? La création d’entreprise a le vent en poupe mais ce choix de carrière professionnelle varie selon chaque profil. La démarche de l’accompagnant débute par une écoute attentive des aspirations et des interrogations de son bénéficiaire. Certaines réflexions constituent des signaux qui orientent le conseiller pour proposer la franchise à son bénéficiaire. 

    « J’ai peur de me lancer seul », « Je n’ai pas vraiment d’idée », « J’ai toujours été salarié, je ne sais pas comment m’y prendre », « Je ne sais pas par où commencer »… Voici quelques questionnements qui peuvent trouver réponse à travers le soutien d’un franchiseur. En effet, le démarrage du franchisé est encadré par le franchiseur qui va lui permettre d’éviter ou surpasser un certain nombre d’obstacles.

    L’accompagnement intrinsèquement lié à la création d’une franchise est rassurant pour le créateur. Les questions auxquelles répond le franchiseur sont nombreuses :

    • L’approche du marché
    • La gamme de produits
    • Les actions marketing
    • La sélection des fournisseurs
    • La négociation des conditions d’achat
    • Le choix de l’emplacement
    • L’aménagement du lieu de vente,
    • Le montant de l’apport initial
    • Le montage financier…

    Tous ces aspects ont déjà été traités et optimisés. C’est une bonne partie des difficultés de la création d’entreprise qui sont aplanies. Il en reste bien assez pour procurer au candidat créateur les joies et les affres de la création !

    Mais, au-delà des particularités énoncées ci-dessus, il se dégage deux avantages majeurs pour proposer (et choisir) la franchise :

    1. Gagner la confiance des financiers: Par définition la franchise est issue d’un modèle économique éprouvé. Il doit être reproductible. Il existe des bilans et comptes d’exploitation d’activité d’autres franchisés qui peuvent servir d’éléments de référence. Le business modèle a fait ses preuves. Le marché existe. Tous ces éléments sont de nature à rassurer les actionnaires familiaux ou love money, la banque ou la société de caution…
    2. Gérer les priorités: La difficulté principale de tout créateur est de discerner les priorités d’action au quotidien. La diversité des tâches à accomplir, le stress de la réussite, les questions sans réponse font partie intégrante de la démarche du créateur d’entreprise. L’accompagnement et la disponibilité du franchiseur sont autant de guides permettant d’apaiser les inquiétudes liées à la démarche de création.

    La franchise est-elle une assurance tout risque pour le créateur ?

    La franchise associe la démarche de la création d’entreprise et le suivi dans le cadre du contrat de franchise. Le franchisé demeure avant toute chose un chef d’entreprise. Il prend les risques de tout créateur. Au travers de sa structure juridique, il est pleinement responsable devant les tiers : la banque, le fisc, l’inspection du travail ne connaitront que le chef d’entreprise.

    Si la franchise n’est pas une assurance tout risque pour le créateur, c’est en revanche un accélérateur à la création. Le créateur bénéficiant de l’expérience collective des autres franchisés.

    L’adéquation franchiseur franchisé

    Si l’idée même de la franchise n’est pas rejetée par le créateur, il lu reste à trouver le bon franchiseur. Outre le secteur d’activité, ses caractéristiques générales (comme son type de marché ou le niveau de fonds propres requis), la qualité de l’accompagnement, l’expérience du franchiseur sont des critères importants pour le choix de la franchise. Une lecture attentive du contrat s’impose… Mais elle ne remplace pas la réflexion personnelle sur l’adéquation créateur/projet et surtout la rencontre indispensable des autres franchisés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Entrepreneuriat

    Comment j’ai réussi ? – Matthieu Douchy

    30/09/2022 • Temps de lecture : 5 mn

    Mardi 27 septembre, Matthieu Douchy, Président et Fondateur de CréActifs a été reçu par François Geffrier dans les locaux de Radio Classique pour présenter CréActifs et son parcours d’entrepreneur ! Découvrez juste ici la retranscription de cette interview.

    Rédaction par Matthieu Douchy
    Entrepreneuriat

    Création d’entreprise : comprendre pourquoi utiliser Lean Canvas en 2 min

    28/09/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Lean Canvas : un outil stratégique Lean Canvas – issu de la méthode entrepreneuriale AGILE – est un outil mis à la disposition des créateurs d’entreprise, permettant de présenter en une seule page votre projet. Cela vous permettra de synthétiser votre projet. Vous pourrez le joindre à votre Business plan afin d’emporter l’adhésion de vos […]

    Rédaction par Marine de CréActifs
    Entrepreneuriat

    Pourquoi conseiller au porteur de projet d’appliquer le Lean Startup ?

    23/09/2022 • Temps de lecture : 6 mn

    Recourir au Lean Startup lorsque l’on crée une entreprise est une démarche à la fois économique, efficace et rapide pour tester son idée. C’est une approche marketing qui consiste à tester son projet en faisant à moindre frais (sans gaspillage) des investigations auprès de ses futurs clients. L’objectif sera de savoir rapidement s’ils sont séduits […]

    Rédaction par Anna de CréActifs