Catégorie Accompagnement porteurs de projet

Vous avez dit création ?

La démarche de la création d’entreprise correspond toujours à une envie : envie de changer de travail, d’en trouver un, de changer le monde, de répondre à un problème du quotidien, de changer de vie, d’améliorer son statut social, d’indépendance, de devenir riche… Toutes ces motivations plus ou moins existentielles, plus ou moins de circonstances, plus ou moins évolutives constituent le carburant indispensable pour franchir avec succès les obstacles de la création d’entreprise. L’accompagnement permet d’accroitre la motivation quelle qu’elle soit et transformer le diésel en hydrogène pour doper l’énergie du créateur.

Vous avez dit problématiques ?

Un projet de création vise à proposer la résolution d’un problème, apporter une solution nouvelle, plus performante ou pertinente, dans un univers économique donné. Il n’existe pas d’entreprise sans contexte concurrentiel, sans fournisseurs, sans partenaires et bien entendu sans clients. La problématique générale de l’entreprise est d’apporter un produit ou un service à ses clients tout en atteignant un équilibre économique pour assurer sa pérennité et son développement. Le contexte, les partenaires, les fournisseurs, et les clients sont propres à chaque projet ce qui rend chaque problématique de création spécifique.

Et autour du projet, il y a quoi ?

Se situer dans un univers économique ou concurrentiel donné permet de trouver des points de référence utiles à la construction du projet. Toute  création d’entreprise, y compris celle d’une startup trouvera un avantage certain à pouvoir se situer par rapport à des entreprises existantes. C’est au créateur d’entreprise lui-même qu’il appartient de choisir l’univers dans lequel il souhaite se situer. Les choix du marché (de masse ou de niche) du rôle (suiveur ou innovant), de la localisation (local ou international), du processus de fabrication (intégrée ou sous traitée)…. sont de nature à faire naître une image concrète du projet de création. Il permettra d’identifier des concurrents plus ou moins proches. Rapidement le futur chef d’entreprise pourra mieux appréhender les processus de fabrication, les modes de distribution, les ratios financiers, les caractéristiques de la gestion des ressources humaines... Ces référentiels seront utiles pour envisager le business modèle et travailler sur la création d’un business plan.

Et autour du créateur, il y a qui ?

Le premier contexte du créateur d’entreprise, c’est son réseau y compris son entourage familial et son expérience professionnelle ou personnelle. Un créateur entreprend avec son passé, son environnement proche,  ses connaissances, ses qualités humaines, ses ressources matérielles… Il est donc indispensable de percevoir cet environnement pour identifier les points d’appui nécessaires à l’identification et à la formulation d’une problématique claire. Celle qui sera  susceptible d’intéresser tous les acteurs de l’environnement du projet cité plus haut. Cette problématique constituera la base de l’offre de l’entreprise à l’attention de ses clients.

Et dans 5 ans, comment sera ma vie ?

L’envie et la motivation sont connues et validées. Le contexte général du projet est identifié. Son univers concurrentiel est défini. Les ressources du créateur sont répertoriées. Il peut donc se projeter dans un avenir de chef d’entreprise, exprimer son projet à long terme, évoquer les différentes problématiques qui seront traitées par la future entreprise.

Faire parler….encore et encore, faire agir…encore et encore.

Le créateur dispose maintenant des éléments indispensables au développement du projet. Il va pouvoir le confronter aux différents contradicteurs ou stimulateurs qu’il pourra rencontrer. Affiner son projet, le modifier voir le transformer. Il pourra surtout commencer à agir, débuter la réalisation de la nouvelle activité, se confronter à la réalité du marché de ses difficultés et de ses opportunités.

Commentaires