Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
REPLAYS EN LIGNE
0
Rendez-vous avec un conseiller

Les replays de la journée de la création d'entreprise sont en ligne !

Pour visionner (ou revisionner) tous les moments forts de la journée de la création d’entreprise, c’est juste ici ! 👇

🔗 Je consulte les replays 🔗

Ma sélection

Comment être à l’aise à l’oral quand on est formateur indépendant ?

Entrepreneuriat
Maxence Lemire
4 mai 2023, 4 min de lecture
SOMMAIRE
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Identifier des exercices pratiques
    • Connaître des astuces pour être un parfait orateur

    Le métier de formateur indépendant réclame de nombreuses heures de préparation pour réaliser les supports de communication, les visuels, mais aussi travailler les différentes méthodologies d’apprentissage. Afin de vous aider à être à l’aise à l’oral vous pouvez aussi réaliser quelques exercices pratiques. L’entrainement sera d’une aide précieuse. Explications et conseils de nos formateurs professionnels.

    Prendre la parole en public sans trac, avoir un ton juste, articuler suffisamment pour être entendu et compris facilement par les personnes en formation … sont des qualités que peut acquérir et travailler un formateur freelance. Si vous ne vous sentez pas à l’aide en public les premières fois, que vous transpirez beaucoup trop, vous bégayez, votre voix est cassée ou encore que votre rythme cardiaque augmente, c’est tout à fait normal ! Avec de l’entrainement, tout deviendra naturel et facile, surtout si vous adoptez très tôt de bons réflexes. Voici comment vous y prendre pour être à l’aise à l’oral et réussir vos actions de formations professionnelles.

    Comment être à l’aise à l’oral quand on débute ?

    Se former au métier de formateur indépendant

    Dans la mesure du possible, formez-vous avec des professionnels de la prise de parole, afin de corriger très vites vos petits défauts, tics ou autre expression non verbale pouvant mettre mal à l’aise votre auditoire. Nos experts formateurs seront d’une grande aide pour vous.

    S’entrainer à devenir formateur freelance

    De plus, la gestion de votre stress est primordiale si vous ne voulez pas perdre le fil de votre raisonnement ou explication, dès qu’une distraction survient. Des exercices pratiques peuvent vous aider à réduire l’impact du stress sur votre corps et dans votre voix, comme la cohérence cardiaque, la méditation, le yoga, le chant, la danse ou encore le théâtre. Inscrivez-vous à des ateliers de cours collectifs à proximité de votre domicile ou lieu de travail.

    Tous ces exercices vous aideront à diminuer votre niveau de stress tout en réalisant une préparation mentale. Si le jour de votre formation, vous vous sentez submergé par l’émotion, vous pouvez activer un point d’acupression bien connu en Médecine Traditionnelle Chinoise. Il se situe sur votre poignet. Appuyez en tournant légèrement votre doigt sur le point 5 Cœur pendant 30 secondes. Il se situe à la pliure externe du poignet, à une distance correspondant à la phalange distale de votre index.

    Pensez également à vous filmer en plein exercice de répétition, car le visionnage de votre essai vous permettra de corriger la plupart de vos tics : se recoiffer régulièrement, toussoter, trembler, visage fermé, position trop statique, répétition de mots de transition, etc.

    Communiquer efficacement auprès des apprenants

    La communication verbale et non verbale compte aussi énormément dans ce métier. Apprenez à la maîtriser, et notamment à :

    1. Détecter la communication non verbale, pour savoir quand votre public « décroche »,
    2. Savoir soutenir les regards et être éloquent, tout en sachant s’adapter au groupe,
    3. Travailler l’expression de votre visage tout en ayant un sourire communicatif,
    4. Travailler votre gestuelle et vos déplacements dans l’espace, dynamiser votre discours, inciter aux échanges et à la participation, adopter une pédagogie active,
    5. Prendre conscience de vos tics afin de les mettre en sommeil,
    6. Adopter un ton et une intonation adaptés au sujet et à la dimension / résonance de la pièce,
    7. Savoir rassurer, convaincre et donner du sens à la formation que vous dispensez.

    Comment devenir formateur indépendant ?

    Côté formalités administratives, c’est assez simple, surtout si vous optez pour vous simplifier la vie, pour le statut de ma micro-entreprise.

    Mais pour devenir un formateur indépendant efficace et performant, il vous faudra vous entrainer à avoir une élocution parfaite, savoir susciter l’intérêt de vos auditeurs, retenir leur attention, mais aussi être captivant. 

    Afin de réaliser dans les meilleures conditions votre activité de freelance, que ce soit en petit groupe ou en salle, à distance ou en présentiel, dans vos locaux ou en entreprise chez un client, il est recommandé d’avoir testé votre approche, plan de formation et travaillé plusieurs techniques.

    Devenir Formateur Indépendant

    COMMENT DEVENIR FORMATEUR INDÉPENDANT ?

    Cette formation CréActifs vous permettra de concevoir une action de formation en phase avec les besoins des participants. Vous allez aussi apprendre à connaître les techniques d’animation de groupe en intégrant les outils adaptés à la situation.

    Vous l’avez compris, il n’y a pas que « savoir être à l’aise à l’oral » pour devenir performant. Apprendrez aussi à créer votre business plan ou encore savoir réaliser seul les démarches et formalités administratives, comptables et juridiques pour devenir formateur indépendant. Enfin, vous serez aidé de modèles types pour concevoir vos supports de formation et créer des tests d’évaluation pertinents, en suivant l’une de nos formations dédiées aux formateurs indépendants.

    5 conseils pour gagner en aisance à l’oral

    Votre prise de parole accompagne inévitablement vos présentations et slides, afin d’activer à la fois la mémoire auditive et visuelle de vos apprenants. Il est donc primordial de coordonner les deux et d’assoir un discours adapté, cohérent et dynamique. Pour cela, il est recommandé au formateur indépendant de suivre ces conseils :

    1. Respirer calmement pour se relâcher le plus souvent possible : soyez décontracté.
    2. Si votre support visuel est clair, attrayant voire amusant, vous aurez beaucoup moins d’effort à faire à l’oral pour transmettre votre message : visez la qualité plutôt que la quantité.
    3. Suivez un plan précis que vous avez également dans la tête : cela va faciliter la spontanéité de vos remarques, exemples ou encore cas pratiques.
    4. Articuler suffisamment en pratiquant des exercices de dictions, avec l’aide par exemple d’un orthophoniste.
    5. Regarder chacun à un moment dans les yeux, comme si vous ne vous adressiez qu’à lui. Vous trouverez grâce à cette méthode, des visages plus réceptifs et intéressés que d’autres, qui vous rassurons à vous rassurer en cas de montée du stress.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Créer ou reprendre une entreprise
    Entrepreneuriat

    Votre profil d’entrepreneur : créer ou reprendre une entreprise ?

    14/07/2024 • Temps de lecture : 7 mn

    Créer ou reprendre une entreprise : vous hésitez ? Découvrez les avantages et les inconvénients grâce aux experts de CréActifs.

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Femme coach professionnel
    Entrepreneuriat

    Comment devenir coach professionnel ?

    28/06/2024 • Temps de lecture : 7 mn

    Vous souhaitez apporter une réelle valeur ajoutée aux entreprises et à leurs équipes ? Voici comment devenir coach professionnel.

    Rédaction par Maxence Lemire
    Homme sur un ordinateur
    Entrepreneuriat

    Comment se former à la création d’entreprise en ligne ? (e-learning)

    27/06/2024 • Temps de lecture : 6 mn

    Qui n’a jamais rêvé de créer son entreprise ? En finir avec le salariat, gagner en autonomie et devenir son propre patron… Tout le monde y a déjà songé au moins une fois, ou le fera un jour. C’est pourquoi de plus en plus de personnes décident de franchir le pas en se lançant dans […]

    Rédaction par Marine de CréActifs