Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
5DAY CHALLENGE
0
Rendez-vous avec un conseiller

5DAY CHALLENGE

Le 5DAY CHALLENGE vient juste de commencer !

✨ Rendez-vous sur les lives chaque jour de 12h à 13h ✨

Pour vous connecter, rendez-vous sur le lien que vous avez reçu par mail suite à votre inscription…

Ma sélection

Quel statut choisir pour votre activité de consultant indépendant ?

Juridique
Rédaction par Maxence Lemire • 26/04/2023 • Temps lecture : 3 mn
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Avantages des différentes formes sociales
    • Comparatif des différents statuts juridiques possibles

    Devenir consultant indépendant implique de déclarer son activité professionnelle et de choisir un statut juridique, lors de la création de l’entreprise et son immatriculation. Un consultant doit obligatoirement choisir un statut social pour avoir le droit d’exercer à titre professionnel son activité de freelance. Si vous vous installez seul, vous pouvez exercer votre activité en nom propre (Micro-entreprise ou Entreprise Individuelle) ou en société (telle que l’EURL ou la SASU). Si vous allez vous regrouper avec d’autres consultants indépendants, il est recommandé de fonder une société pluripersonnelle (de type SAS ou SARL).

    Vous allez prochainement développer votre activité de consultant(e) indépendant(e), avoir vos propres clients et tout cela sans lien de subordination. Félicitations, surtout si vous appliquez les 5 règles d’or pour réussir en tant que consultant indépendant !

    Prenez le temps de choisir la forme juridique idéale pour votre activité de consultant freelance, avant de créer votre entreprise (management, référencement SEO, finance, gestion de patrimoine, développement personnel, etc.). En fonction du statut juridique choisi vous n’aurez pas les mêmes libertés, ni les mêmes avantages et encore moins les mêmes facilités de gestion. Alors quel est le bon statut pour un consultant indépendant, qui permet de répondre à toutes vos attentes ?

    Retrouvez des premiers éléments de réponses ci-dessous, ou choisissez de suivre sur 5 jours seulement, la formation CréActifs dédiée aux consultants indépendants.

    COMMENT DEVENIR CONSULTANT INDÉPENDANT ?

    Mettez-vous à votre compte avec cette formation qui vous permettra d’acquérir l’ensemble des connaissances, spécificités et enjeux du métier de consultant indépendant (ou freelance) nécessaires pour assurer une activité pérenne.

    Devenir consultant indépendant micro-entrepreneur

    Si votre ambition est avant tout de vous lancer en toute indépendance, sans salarié tout en limitant les formalités administratives, alors optez pour la micro-entreprise. La micro-entreprise est la forme sociale ultra-simplifiée idéale pour créer une entreprise avec le moins de contraintes possible. Cela concerne aussi bien les formalités administratives de création, que la comptabilité ou encore le régime fiscal et social. Cela impliquera toutefois de votre part une bonne gestion du risque financier. En effet, vos patrimoines personnels et professionnels sont communs. Limitez donc les emprunts et frais au démarrage de l’activité.

    Avantages de la micro-entreprise

    • Création d’une entreprise individuelle dont la gestion est simplifiée,
    • Parfaite autonomie de gestion et de décision,
    • Formalités administratives ultra simples,
    • Volume de CA limité par un plafond annuel (77.700 euros en 2023-2024),
    • Paiement de cotisation et IR en rapport avec le CA encaissé,
    • Affiliation à la sécurité sociale,
    • Exonération de TVA,
    • Obligations comptables réduites,
    • Déclaration obligatoire mensuelle ou trimestrielle.

    Etre consultant freelance créateur d’une entreprise individuelle

    Vous avez intérêt à opter pour la création d’une EI si vous engagez de nombreuses dépenses, car vous pourrez déduire la TVA et vos frais professionnels (ex : licence d’utilisation pour l’un des 8 outils pour consultants indépendants).

    Ce statut juridique pour consultant indépendant, vous permet de déduire vos frais et dépenses telles que la location d’un bureau, l’abonnement à un téléphone portable, l’investissement dans du matériel, l’embauche de consultants, etc. Avec ce statut, le consultant indépendant peut en effet déduire aussi ses charges courantes, c’est-à-dire ses frais de repas, essence, péage, stationnement, hôtel, pressing, abonnement à une plateforme pour trouver de nouveaux clients, etc. De plus, c’est un bon moyen pour diminuer le bénéfice imposable à l’impôt sur le revenu, qui est également soumis aux cotisations sociales.

    Avantages du statut de l’EI

    • Aucune limite du chiffre d’affaires à réaliser,
    • Déduction de la TVA,
    • Déduction des charges professionnelles,
    • Possibilité d’opter pour être soumis à l’IS,
    • Cotisations sociales et impôt sur le revenu calculés sur le bénéfice annuel réalisé,
    • Bénéfice du statut de Travailleur Non-Salarié (paiement durant les premières années de l’activité d’un forfait de cotisations sociales, quel que soit le chiffre d’affaires réalisé).

    Etablissez donc en fonction de votre business plan pour devenir consultant indépendant, quel est le modèle économique le plus judicieux pour vos finances, mais aussi vos revenus professionnels nets.

    Créer une société en tant que consultant indépendant

    Vous pouvez choisir de créer une société de type EURL ou SASU, si vos ambitions en termes de chiffre d’affaires sont importantes, ou que vous vous associez avec d’autres personnes consultantes indépendantes comme vous (choix de la SAS ou SARL, qui implique un coût de création d’entreprise assez élevé). De plus, le fonctionnement de la société se trouve très encadré et donc assez contraignant. Réfléchissez bien avant de vous engager !

    Avantages de la société

    • Séparation des patrimoines personnel et professionnel,
    • Responsabilité limitée au montant de l’apport au capital social,
    • Optimisation des revenus possible,
    • Possibilité d’opter pour l’IR,
    • Charges sociales calculées que sur la rémunération perçue par le dirigeant,
    • Possibilité de bénéficier du statut de salarié (en SASU),
    • Déduction et facturation de la TVA.

    Vous hésitez encore à créer votre entreprise, car vous n’êtes pas certain de parfaitement maîtriser les implications globales du choix d’un statut juridique plutôt qu’un autre ? Prenez le temps de vous former pour devenir un entrepreneur averti, comme vous l’avez sans doute déjà fait pour devenir consultant indépendant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Juridique

    Formateur : déclarer son activité et obtenir le numéro NDA

    9/05/2023 • Temps de lecture : 5 mn

    Une fois devenu formateur indépendant, vous devrez effectuer des démarches administratives afin d’obtenir votre numéro unique d’activité professionnelle. Que vous exerciez votre activité de formateur en qualité de travailleur indépendant ou sous forme de société, dès lors que vous réalisez des actions de formation à destination de salariés, de demandeurs d’emploi ou d’autres travailleurs, vous […]

    Rédaction par Maxence Lemire
    Juridique

    Devenir micro-entrepreneur en 6 étapes

    29/04/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    Comprendre le régime micro-entrepreneur Le régime micro-entrepreneur (anciennement statut auto-entrepreneur) a été créé le 1er janvier 2009. Il permet d’entreprendre de manière individuelle en optant pour un régime fiscal et social simplifié. Personnes concernées par le régime de la micro-entreprise La création d’une micro-entreprise est ouverte à tous : Activités professionnelles exclues du régime Certaines activités sont toutefois […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Juridique

    Société par Action Simplifiée (SAS) : définition et caractéristiques

    28/03/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    Définition de la SAS La SAS est une forme juridique permettant l’exercice d’une activité professionnelle qui peut être commerciale, artisanale ou libérale. Elle est considérée comme une personne morale, c’est-à-dire qu’elle a une personnalité juridique. Au sens commun du terme, c’est une entreprise que vous allez diriger ! Son principal atout est la souplesse dans […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Comment devenir consultant indépendant ? Formation de 5 jours

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Devenez Consultant Indépendant en 6 mois !

    Rédaction par melissa.zoulim

    Les outils de la même catégorie

    TJM

    Calculer son taux journalier moyen

    17/02/2022 • Temps de lecture : 1 mn

    Consultant indépendant, cabinet de conseil, formateur freelance… quel tarif devez-vous facturer à la journée ? Comment calculer votre TJM (Tarif journalier moyen) en fonction de votre spécialité, des services proposés et la ville dans laquelle vous exercez ? Pour le savoir, munissez-vous de votre Business plan détaillant vos objectifs de chiffre d’affaires, votre revenu mensuel […]

    Rédaction par CréActifs
    Consultant

    Business Plan pour devenir Consultant Indépendant

    17/02/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Mettez toute votre expertise, expérience et compétences au service de divers entreprises en tant que freelance. C’est un bon moyen pour gagner plus d’argent et surtout travailler à votre rythme avec passion et envie ! CréActifs vous aide dans votre projet entrepreneurial pour devenir consultant indépendant que ce soit dans le domaine de l’informatique, la […]

    Rédaction par Carole