Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Comptabilité : comprendre le compte de résultat en 5 min

Gestion & Comptabilité
16/01/2022 • Temps lecture : 2 mn • rédaction par Marine de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    Compta
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Règles de détermination du résultat annuel
    • Comprendre la comptabilité des produits et des charges
    • Mode de taxation des bénéfices et des pertes

    Grâce au compte de résultat vous connaissez les performances réalisées par l’entreprise. Ce document comptable obligatoire présente chaque année l’ensemble des produits (chiffre d’affaires) et des charges d’une société pour l’exercice comptable clos. Voici des explications simples et claires pour comprendre comment fonctionne le compte de résultat en entreprise.

    Par Vanessa CONFIAC, Consultante-Formatrice chez CréActifs

    Qu’est-ce que le compte de résultat ?

    Le compte de résultat est le deuxième tableau des états financiers (après le bilan comptable). Comme pour le bilan, le compte de résultat est un document comptable qui fait partie de la liasse fiscale (et des formalités administratives). Il est obligatoire de le remettre au Centre des impôts.

    Ce compte de résultat, contrairement au bilan, est plus facile à appréhender. Il s’intéresse au fonctionnement de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire :

    • D’un côté, toutes les ventes réalisées par l’entreprise dans l’année : elles font partie des produits
    • Et d’un autre côté, les dépenses de l’entreprise : elles sont appelées charges.

    A la fin de l’année, vous ou votre expert-comptable allez déterminer le résultat de l’entreprise, en soustrayant les charges des produits (produits – charges = résultat).

    Ce résultat peut être un :

    • Bénéfice si effectivement les produits sont supérieurs aux charges ;
    • Déficit (perte) si ce sont les charges qui sont supérieures aux produits.

    FORMATION : COMMENT GERER SA COMPTABILITE EN ENTREPRISE ?

    Ne passez pas à côté de cette formation en comptabilité et gestion pour non-comptables. C’est un incontournable pour éviter un redressement à la suite d’un contrôle fiscal !

    Règles de comptabilité des produits

    Le compte de résultat au niveau des produits – et notamment des ventes réalisées par l’entreprise – tient compte des ventes facturées. On comptabilise les factures émises lors de la vente. Mais en aucun cas, le compte de résultat enregistre les paiements.

    Exemple pratique de comptabilité

    Vous travaillez avec des clients professionnels, il y a donc des délais de paiement (légaux). Si vous avez réalisé une vente en novembre pour 10.000€, le client va vous régler en janvier de l’année suivante.

    Donc, le compte de résultat (année N) va enregistrer la facture émise de 10.000€ en novembre (année N).

    En revanche, vous n’aurez le paiement qu’en janvier (année N+1), c’est à dire l’année suivante de l’exercice qui se clôture (en général) au 31 décembre.

    Mode de comptabilité des charges

    Le compte de résultat tient compte des charges et dépenses engagées, c’est à dire à partir de l’émission de la facture ou la réception de factures des dépenses. Là encore, c’est indépendant du moment où l’entreprise a réglé la dépense.

    Taxation des bénéfices et pertes

    En fonction du statut juridique de l’entreprise choisie (SARL, SAS, SASU etc.), le bénéfice peut être déclaré à :

    • L’impôt sur le revenu pour les entreprises assujettis à l’impôt sur le revenu.
      OU
    • L’impôt sur les sociétés pour les entreprises ayant choisi l’option impôt sur les sociétés.

    Vous allez vous référer aux tranches d’impôt sur le revenu habituel ou aux tranches habituelles pour l’impôt sur les sociétés.

    A propos des pertes

    Concernant les pertes, l’Etat tient compte des pertes réalisées l’année précédente. Voici un exemple chiffré.

    Pour la première année, votre entreprise réalise une perte de 5.000€. Quand on fait le calcul produit moins charges, on a un résultat de – 5.000€.

    L’année suivante, une entreprise réalise un bénéfice de 13.000€. L’Etat tient compte de cette perte, c’est à dire qu’au lieu d’être taxé sur les 13.000€, l’Etat va faire le calcul suivant 13.000€ moins la perte de l’année précédente.

    Donc 13.000€ – 5.000€. Ça fait une base imposable de 8.000€.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Gestion & Comptabilité

    Maîtriser les règles de la facturation papier ou électronique

    29/09/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    Obligation de facturation en entreprise Que vous décidiez de créer une société ou de vous installer en tant qu’auto entrepreneur, vous devez tenir une comptabilité et établir dans certains cas des factures. C’est une obligation légale imposée par l’article L441-9 du Code de commerce « Tout achat de produits ou toute prestation de service pour une […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs
    Gestion & Comptabilité

    Maîtriser l’usage des tableaux de bords et indicateurs de l’entreprise

    27/09/2022 • Temps de lecture : 5 mn

    Pour suivre la croissance de votre chiffre d’affaires, votre rentabilité, le taux d’emploi, etc., il est impératif de savoir lire, comprendre et interpréter des indicateurs tant comptables que commercial. Vous allez apprendre à suivre, contrôler, calculer et comparer facilement les performances de votre entreprise, au moyen d’instruments de mesure automatique. A la clé, tous vos […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs
    Gestion & Comptabilité

    Bien gérer les stocks de l’entreprise

    21/09/2022 • Temps de lecture : 4 mn

    La gestion des stocks d’une entreprise doit être menée par une personne de l’entreprise disposant de la rigueur nécessaire pour prévoir – en temps et en heure – la bonne quantité d’articles et produits dont vous allez avoir besoin pour répondre à la demande. Cela vaut dans tous les secteurs de la restauration à la […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs