Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
Event : Journée de la Création d'Entreprise
0
Rendez-vous avec un conseiller

Participez à des conférences & ateliers ! Échangez avec entrepreneurs aguerris. ✨

Tout savoir pour créer la boîte de vos rêves ! 🚀

👉 Au programme ?

  • 13 conférences animées par des entrepreneurs à succès
  • 1 table ronde animée par le fondateur de Colombus Café, Philippe Bloch
  • Des rendez-vous individuels avec nos conseillers entrepreneuriat

Places limitées ! Inscrivez-vous dès maintenant (c’est gratuit !) 

🔗 Je m’inscris

Ma sélection

Quelles sont les formalités administratives liées à la gestion de votre comptabilité d’entreprise ?

Gestion & Comptabilité
11/10/2023 • Temps lecture : 7 mn • rédaction par Pierre de CréActifs
Calculette-calculatrice-comptabilité
SOMMAIRE
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Formalité comptable d’une entreprise individuelle
    • Démarches administratives obligatoires
    • Comptabilité dans une société

    Toute société commerciale doit enregistrer de manière chronologique les mouvements de caisse enregistrés (achats, ventes, opération bancaire, emprunt…) qui affectent le patrimoine de l’entreprise. Elle doit aussi contrôler la valeur de ses actifs et tenir pour cela des livres de comptabilité. En fonction de votre statut et de la forme juridique de l’entreprise, les obligations comptables et administratives varient. Décryptage !

    Les obligations et formalités administratives qui vous sont applicables ne sont pas les mêmes suivant que vous exercez sous le régime de la micro-entreprise, ou comme entrepreneur individuel classique, voire en tant que société soumise à l’impôt sur les sociétés.

    Et que vous soyez micro-entrepreneur ou à la tête d’une PME, vous êtes nombreux à vous retrouver face à la problématique de la gestion de votre comptabilité d’entreprise. Avant d’envisager de suivre notre formation de 5 jours à la Comptabilité et la Gestion, pour tout savoir sur l’entreprise et ses formalités comptables, commencez par bien comprendre vos obligations administratives selon votre statut.

    Micro-entreprise : formalités comptables et démarches administratives simplifiées

    Les démarches administratives pour la gestion de votre comptabilité sont relativement simples si vous êtes sous le statut juridique de micro-entrepreneur. Voici les 3 déclarations à effectuer auprès des services de l’état :

    La déclaration de chiffre d’affaires

    Pour rappel, le chiffre d’affaires correspond à l’ensemble des recettes encaissées. Selon la périodicité choisie, chaque mois ou chaque trimestre, le micro-entrepreneur doit obligatoirement déclarer son chiffre d’affaires sur le site de l’URSSAF. Dans le cas où votre chiffre d’affaires serait nul, il suffit d’indiquer « Néant » à la place du montant.

    Notez bien que la première déclaration s’effectue 90 jours après la date du début d’activité. Elle vous permettra de calculer les cotisations sociales dont vous devrez vous acquitter. Par ailleurs, le taux de ces cotisations varie selon la nature de votre activité.

    La déclaration d’impôts sur les revenus

    Concernant la déclaration d’impôt, au moment de votre déclaration d’impôt personnelle vous devez déclarer vos revenus d’activité. Cette tâche administrative est très simple : il suffit de déclarer le montant Hors Taxe (HT) des recettes encaissées pour votre compte annuel.

    La cotisation foncière des entreprises (ou déclaration CFE)

    Lors de la création de votre micro-entreprise, un questionnaire CFE vous est envoyé par le SIE (Service Impôts Entreprise). Vous devrez déposer la déclaration à ce même service avant le 31 décembre de l’année de la création de votre micro-entreprise.

    EI classique ou EIRL : démarches administratives et comptables plus nombreuses

    L’EIRL n’est plus une forme sociale pouvant être choisie au moment de la création de l’entreprise. Cependant, les EIRL créées avant le 16 février 2022 continuent d’exercer leur activité et restent soumises à leurs déclarations comptables classiques.

    Si vous êtes à la tête d’une entreprise individuelle, sachez que les formalités comptables et démarches administratives pour une bonne gestion de votre comptabilité sont plus denses. Pour ces différentes formalités, voici les déclarations à effectuer :

    La déclaration DSI des cotisations sociales

    Pour les indépendants (Chefs d’EI classique, d’EIRL ou gérants majoritaires d’une EURL ou d’une SARL), la déclaration des cotisations sociales correspond à la DSN (Déclaration Sociale Nominative). Elle doit être réalisée sur le site suivant : net.entreprises.fr.

    La déclaration de TVA

    L’entreprise individuelle est assujettie à la TVA par défaut (au même titre que les sociétés). L’entreprise individuelle représente en général une petite entreprise. Dans ce cas de figure, il est donc logique d’opter pour un régime simplifié de TVA.

    Par Guillaume BESNARD, Consultant-Formateur chez CréActifs

    Comme pour les autres formalités administratives, la déclaration se fait directement en ligne. Vous pouvez choisir de l’effectuer seul ou de vous faire accompagner par votre expert-comptable.
    L’externalisation administrative peut être une bonne solution pour vous aider dans votre projet entrepreneurial. Elle pourrait vous permettre de vous consacrer pleinement aux actions qui demandent vos propres compétences, afin de développer au mieux votre entreprise.

    La déclaration d’impôts

    Votre déclaration d’impôts doit être faite en 2 étapes distinctes. Tout d’abord, votre expert-comptable doit commencer par établir la liasse fiscale. Composée de différents documents fiscaux, dont le bilan et le compte de résultat, elle permet de déclarer les bénéfices de votre entreprise individuelle auprès des impôts. Elle est obligatoire pour toutes les entreprises (sauf la microentreprise), mais est néanmoins simplifiée pour l’EI classique et l’EIRL. Cette déclaration est à faire en ligne.

    Une fois la liasse fiscale produite, vous pouvez établir votre déclaration d’impôt sur le revenu. Comme vous êtes chef d’entreprise individuelle, les bénéfices de votre entreprise sont équivalents à vos revenus (auxquels vous ajouterez les potentiels prélèvements que vous auriez pu faire). La déclaration se fait également sur le formulaire 2042-C-PRO.

    La cotisation foncière des entreprises (ou déclaration CFE)

    Lors de la création de l’entreprise, un questionnaire vous est envoyé par le SIE (Service Impôts Entreprise). Vous devrez déposer votre formulaire de déclaration CFE à ce même service avant le 31 décembre de l’année de création. Vous ne commencez à payer qu’à partir de la deuxième année. Le paiement est également automatisé et se fait en ligne.

    Société, SARL et EURL : tenir une comptabilité régulière

    Si vous êtes à la tête d’une société, les démarches administratives et comptables sont similaires à celles d’une entreprise individuelle, avec toutefois quelques nuances. En société, SARL comme en EURL, vous devez :

    • Tenir le livre-journal dans lequel vous enregistrez de manière chronologique les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise, c’est-à-dire toutes les opérations bancaires, achats, ventes, etc.
    • Tenir le grand livre qui regroupe toutes les opérations réalisées par numéro de compte,
    • Réaliser des factures conformes (avec toutes les mentions obligatoires sur les factures),
    • Réaliser un inventaire au moins une fois par an, afin de contrôler physiquement l’existence et la valeur des actifs et des passifs de son patrimoine,
    • Conserver les documents comptables et les pièces justificatives pendant 10 ans.

    Le recours à un expert-comptable n’est pas obligatoire, dès lors que vous savez remplir le bilan, compte de résultat et l’annexe. Pour éviter tout redressement fiscal, mieux vaut disposer d’une solide formation en comptabilité afin d’éviter les erreurs de débutants.

    COMMENT GERER SA COMPTABILITE D’ENTREPRISE ?

    Cette formation pour non-comptables doit vous permettre de comprendre et assimiler les principaux mécanismes et logiques de la comptabilité d’une entreprise pour en assurer la gestion.

    Voici les déclarations à effectuer :

    La déclaration des cotisations sociales

    Le cas du Travailleur Non Salarié (TNS)

    Pour les indépendants (chefs d’EI classique, d’EIRL ou gérants majoritaires d’une EURL ou d’une SARL), la déclaration des cotisations sociales est la DSI (Déclaration Sociale des Indépendants). Elle doit être faite sur le site suivant : net-entreprises.fr.

    Le cas de l’Assimilé Salarié (AS)

    Cela concerne les gérants minoritaires de SARL et les présidents de SAS ou SASU. Dans ce cas de figure, la déclaration des salaires et des cotisations sociales est la DSN (Déclaration Sociale Nominative). Elle se fait aussi sur net-entreprises.

    Généralement, cette tâche est déléguée à l’expert-comptable, car cette déclaration est à réaliser tous les mois. Aussi, à chaque fin d’année, votre entreprise doit produire un récapitulatif annuel de la DSN.

    La déclaration de TVA

    Comme pour les entreprises individuelles, les sociétés sont assujetties à la TVA par défaut. En tant que dirigeant de société, vous pouvez opter pour un régime simplifié ou pour un régime réel. Le formulaire à remplir diffère selon votre choix :

    Vous pouvez remplir ces formulaires seul ou vous faire accompagner par votre expert-comptable. Ces déclarations se font obligatoirement en ligne.

    La déclaration d’impôts

    Votre déclaration d’impôts doit être faite en 2 étapes distinctes. Dans un premier temps, votre expert-comptable devra remplir la liasse fiscale. Rappelons qu’elle contient divers documents fiscaux, parmi lesquels on trouve le bilan et le compte de résultat, elle permet de déclarer les bénéfices de votre entreprise auprès des impôts. Elle est obligatoire pour toutes les entreprises (sauf la microentreprise).

    En plus de la liasse fiscale, votre société doit joindre à la déclaration, un formulaire récapitulatif (précisant l’identification de votre société, la date de début et la clôture d’exercice comptable, les activités exercées, un récapitulatif des éléments d’imposition, etc.). La déclaration se fait également en ligne.

    La cotisation foncière des entreprises (ou déclaration CFE)

    Lors de la création de l’entreprise, un questionnaire vous est envoyé par le SIE (Service Impôts Entreprise). Vous devrez déposer votre formulaire de déclaration CFE à ce même service avant le 31 décembre de l’année de création. Vous ne commencez à payer qu’à partir de la deuxième année : le paiement est automatisé et se fait en ligne.

    Ne négligez pas ces démarches et formalités administratives

    Que vous soyez en réflexion pour créer votre entreprise, ou que vous ayez déjà une société mise en place, vous devez savoir que ces démarches font partie du métier d’entrepreneur.

    Quelle que soit la dénomination sociale que vous avez choisie, gardez bien toutes les pièces justificatives, même après la saisie des données, pendant le temps nécessaire imposé par les services publics. Vous éviterez ainsi bien des embûches.

    Pour assurer la bonne gestion de votre comptabilité, et ce, quelle que soit la forme juridique de votre entreprise, il est primordial de connaître ces formalités administratives. Souvent, elles sont perçues comme rébarbatives… Alors n’hésitez pas à les réaliser main dans la main avec votre expert-comptable.

    Il n’est pas évident de pouvoir gérer soi-même sa comptabilité, mais c’est tout à fait possible ! Votre expert-comptable sera toutefois d’une grande aide pour vous aider dans les démarches annuelles, et pour vous apporter une assistance administrative adéquate.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Calculette-calculatrice-comptabilité
    Gestion & Comptabilité

    Comment faire sa comptabilité simplement sur Excel ? 5 astuces

    13/03/2024 • Temps de lecture : 6 mn

    Découvrez nos astuces, simples et efficaces, pour faire votre comptabilité avec Excel. Gagnez en efficacité !

    Rédaction par Enzo de CréActifs
    Gestion & Comptabilité

    Comment gérer la trésorerie d’une entreprise en cas de crise ?

    3/11/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    La trésorerie est la différence entre les capitaux permanents qui financent les activités d’une entreprise et ses dettes à court terme. Cela signifie que, plus une société a une trésorerie importante, plus elle est en bonne santé. En tant que chef d’entreprise, comment pouvez-vous gérer au mieux votre trésorerie alors que l’avenir de votre business […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Bilan Comptable
    Gestion & Comptabilité

    Tout savoir sur le bilan fonctionnel en comptabilité

    20/10/2023 • Temps de lecture : 3 mn

    L’entrepreneur que vous êtes dispose de plusieurs outils en comptabilité, pour suivre l’état des finances de son entreprise, et ce, quasiment en temps réel. Parmi eux, figure le bilan fonctionnel. Définition, explication, utilité et exemple de bilan fonctionnel pour prendre des décisions efficaces en cas de besoin. Définition et fonctions du bilan fonctionnel Le bilan […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Formation : Prévisionnel et modélisation financière

    18/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par Inès Coppin

    Formation certifiante : Assurer la gestion financière d’une TPE/PME

    18/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par Inès Coppin

    Comment gérer sa comptabilité d’entreprise ? Formation certifiante de 5 jours

    17/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par Inès Coppin

    Les outils de la même catégorie

    Formation Comptabilité

    17/01/2023 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs

    Formation Comptabilité 2

    17/01/2023 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs
    Plan de trésorerie

    Conception d’un Plan de Trésorerie

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Lors de la préparation de votre projet entrepreneurial, vous allez être amené à créer un plan de trésorerie. Il s’agit de l’un des 4 tableaux prévisionnels obligatoires de votre business plan, avec le plan de financement et le compte de résultat. Afin de vous aider à le concevoir, CréActifs met à votre disposition un exemple […]

    Rédaction par CréActifs