Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Créer une entreprise en Franchise : avantages et inconvénients

Vente & Commercial
10/12/2021 • Temps lecture : 8 mn • rédaction par Sabine de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Ce que contient le contrat de franchise
    • Quelles sont les avantages d’être franchisé ?
    • Connaître les contraintes d’appartenir à un réseau de franchise

    Saviez-vous que 90% des franchises implantées sur le territoire français sont encore en activité au bout de 5 ans ? Ce résultat est vraiment encourageant et rassurant. Vous vous demandez pour quelles raisons le succès est-il plus facilement au rendez-vous en franchise qu’avec une création d’entreprise indépendante classique ?
    Selon l‘Observatoire de la Franchise, le fait que le franchiseur connaisse son métier, les pièges ainsi que les solutions pour les éviter, permet de sécuriser le lancement d’une activité commerciale. La franchise vous offre ainsi l’assurance d’une réussite entrepreneuriale quasi-systématique.

    Si la franchise limite les risques pour l’entrepreneur et sécurise le démarrage de l’activité, le cahier des charges du franchiseur limite également la liberté d’action de l’entrepreneur. Certes, elle lui apporte plus sûrement des revenus, mais ces bénéfices sont partagés avec le franchiseur, parfois dans une importante proportion.

    Faites le point sur les avantages et les inconvénients de la franchise, avec les experts CréActifs !

    Qu’est-ce qu’une franchise commerciale ?

    Un contrat commercial

    La franchise se définit comme un accord commercial conclu entre deux entreprises juridiquement et financièrement indépendantes l’une de l’autre : le franchiseur et le franchisé. C’est un système qui offre au franchisé le droit d’exploiter la marque, le savoir-faire et les produits ou services de l’enseigne dont il dépend. Celui-ci est responsable du bon fonctionnement de l’entreprise qu’il a créée.

    Selon les différents contrats de franchise – sachant que les acteurs de la franchise sont nombreux – le franchisé peut choisir, partiellement ou non, ses fournisseurs et ses prix, assurer plus ou moins la gestion de son personnel, etc. Il a l’obligation de mettre en œuvre le savoir-faire de l’enseigne et d’adopter les valeurs essentielles du franchiseur.

    Un accompagnement éprouvé

    Le franchiseur, de son côté, a une obligation de transmission et surtout d’assistance vis-à-vis du franchisé, notamment en lui proposant des formations, en apportant une communication de marque, en l’aidant au recrutement et en l’accompagnant lors du choix du local ou du point de vente…

    En échange de cela, le franchisé verse un droit d’entrée et des redevances — appelées aussi royalties — au franchiseur. La plupart du temps, ces versements prennent la forme d’un pourcentage du chiffre d’affaires.

    La franchise repose sur un principe de partage et de réussite.

    A plusieurs on est plus fort !

    Pour assurer le suivi de la franchise et développer une relation pérenne entre le franchiseur et le franchisé, des animateurs réseau interviennent régulièrement dans les différents points de vente ou les locaux. Ils prodiguent des conseils et veillent au respect effectif des normes et des obligations contractuelles du franchisé.

    Quelles sont les raisons pour lesquelles vous devriez vous lancer en franchise ?

    La franchise présente de nombreux avantages qui permettent de sécuriser le lancement de votre entreprise.

    Un succès éprouvé

    Tout d’abord, opter pour la franchise vous permet de travailler sur la base d’un concept abouti, qui a déjà testé son marché et dont le succès est vérifié. En principe, le franchiseur doit prouver la validité de son business pendant 3 ans avant de le proposer en franchise. Si vous reproduisez le schéma déjà exploité, le même niveau de performance est censé être atteint (même si cela peut dépendre de la situation géographique, par exemple).

    Le fait que le nom, le produit ou les services et la clientèle existent déjà ailleurs, simplifie votre travail, car vous profitez de la visibilité de l’enseigne dès le lancement de votre entreprise : vous pouvez donc vous focaliser sur d’autres tâches, comme le management de vos équipes !

    Des marques de franchises rentables

    De grandes marques renommées ont mis en place leur concept de réseau de franchises dans de nombreux secteurs :

    • Equipement de la maison, bricolage et jardinage,
    • Restauration et alimentaire,
    • Commerce (boutiques, supérettes…),
    • Mode et prêt à porter,
    • Bien-être et de beauté (fitness, esthétiques, soins),
    • Automobile,
    • Laverie (vêtements, véhicules),
    • Agence immobilière,
    • Service aux personnes,
    • Hôtels,

    Vous pouvez sans risque devenir gérant d’une supérette, d’un fast food ou d’un magasin d’alimentation bio, d’un garage d’entretien de voiture, d’un salon de coiffure ou d’esthétique, d’une boutique de luxe. Le champ des possibilités est vaste. Il y en a vraiment pour tous les goûts.

    Vous créez le projet de votre business avec tout le savoir-faire, les aides et l’accompagnement dans les démarches pour votre installation d’une grande enseigne connue. Alors plus aucune raison d’hésiter surtout si vous vous êtes formé au préalable ! Bien connaître le fonctionnement de la franchise permet de négocier son contrat de franchise.

    FORMATION : CRÉER SON ENTREPRISE DE A À Z

    Vous souhaitez vous lancer en franchise ?

    L’objectif de cette formation est de vous permettre d’acquérir l’ensemble des connaissances nécessaires afin de créer votre entreprise et de la pérenniser.

    De la publicité clé en main pour une marque reconnue

    Alors que l’entrepreneur classique met souvent des années avant de mener une campagne de communication à l’échelle régionale (voire nationale), le franchisé bénéficie d’une couverture médiatique mise en place par le réseau, sous réserve d’une certaine participation financière de sa part.

    Comme la force de groupe permet de négocier des prix attractifs pour des campagnes marketing, la montée en puissance de votre entreprise est beaucoup plus rapide ! Ces facteurs tendent donc à prouver que la notoriété de l’enseigne est un levier de réussite.

    Un réseau dynamique et sérieux

    Dans la mesure où le taux de succès à court, moyen et long terme est meilleur que pour la création de votre propre entreprise, il est bien plus simple pour vous de convaincre un banquier ou une association de vous accorder des financements et des aides.

    Enfin, l’entraide au sein du réseau de franchise ne doit pas être négligée : en cas de doutes, de problèmes ou de questionnements, vous pourrez vous appuyer sur les animateurs de réseau ainsi que sur les autres franchisés. Même en étant relativement indépendant(e), vous ne tomberez jamais dans la solitude car la franchise vous permet d’être ancré(e) dans une dynamique de groupe qui implique la mise en commun !

    Pourquoi préférer la création d’entreprise à la franchise dans certains cas ?

    La franchise se caractérise par le lien de confiance et de dépendance entre le franchiseur et le franchisé. Choisir son franchiseur est un exercice difficile. Après avoir sélectionné le type d’activité qui vous correspond, vous devez trouver le franchiseur qui vous convient. Le coût de la franchise, sa notoriété, le ressenti des franchisés existants, la formation et l’accompagnement proposés sont les principales composantes à évaluer.

    Inconvénients d’ordre financiers

    La négociation des contrats de franchise est un exercice délicat : elle débute par la prise de connaissance du D.I.P. (Document d’Information Précontractuel) fourni par le franchiseur. Le rapport de force entre les parties est parfois complexe : en effet, les prérequis imposés par l’enseigne ne peuvent être écartés au profit d’envies personnelles.

    Les dépenses initiales sont importantes. En tant que franchisé, après avoir réglé les droits d’entrée, vous devez assurer les coûts de recrutement, de formation, de création d’outils d’exploitation dédiés, gérer le montant dédié à la communication… Ainsi, il est indispensable que vous déteniez des fonds propres suffisants !

    Par ailleurs, la redevance mensuelle — appelée royalties – que vous devez payer au franchiseur pour l’usage de sa marque et de ses produits ou services, réduit les bénéfices de votre entreprise.

    En résumé, les revenus générés par une franchise ont un caractère plus certains que ceux générés par la création d’une entreprise indépendante, mais ils seront partagés entre le franchisé et le franchiseur.

    Contraintes sur la liberté d’entreprendre

    L’entrepreneur, en choisissant de sortir du système salarial, a un besoin de liberté et d’indépendance, ce qui peut lui causer de la frustration, dans le cadre de la franchise. Bien que le franchisé puisse être volontaire, créatif et ambitieux, il doit aussi suivre les termes imposés par le contrat de franchise… et les contraintes d’exercice sont nombreuses !

    L’animation mise en place par le franchiseur est tant un soutien qu’une contrainte, qui encadre le créateur d’entreprise dans son action quotidienne.

    Charte qualité

    Il est évident que la clientèle doit retrouver la même qualité de personnel, de produit et de service, mais aussi la même étique, pour toutes les franchises d’une enseigne : la marque se doit d’être cohérente. Ceci est d’autant plus vrai qu’elle satisfait au Code européen de déontologie de la franchise.

    De plus, il existe souvent des clauses d’exclusivité de l’approvisionnement, obligeant le franchisé à n’acheter que des produits fournis par le réseau de la marque. Ainsi, la possibilité de proposer à la vente d’autres produits que ceux de l’enseigne dont vous dépendez est très encadrée.

    Vous devez aussi aménager le point de vente selon des normes précises. Quant à la gestion des ressources humaines et la formation continue du personnel : elles vous incombent.

    Pression aux objectifs et sur la qualité

    Sachez que le franchiseur tend à maintenir la pression sur vous et les autres franchisés, car il souhaite que son concept soit respecté. En outre, dans la mesure où le réseau de franchise doit évoluer en permanence pour assurer la pérennité de l’enseigne, le franchiseur est d’autant plus attentif à votre profil, car vous ne devez en aucun cas représenter un risque de frein à l’évolution ou à la qualité de la marque.

    En conséquence, si vous souhaitez céder votre franchise, vous devrez certainement obtenir la validation de votre acquéreur par votre franchiseur. Depuis sa création jusqu’à sa cession, le franchiseur vous accompagne durant toute la vie de votre entreprise. Sachez aussi que certaines enseignes cherchent parfois à profiter du régime des travailleurs non salarié des franchises, pour éviter les contraintes et les coûts du salariat. Il arrive alors que des franchisés se retrouvent dans de mauvaises conditions de protection sociale. On cherche, par exemple, à leur imposer des horaires de travail comme pour des employés, mais sans les avantages du statut de salarié cadre.

    Faut-il prendre une franchise, ou pas ?

    Pour répondre à cette question, tout dépend de votre état d’esprit d’entrepreneur. Etes-vous plutôt pour le confort d’un cadre plus contraignant ou pour l’indépendance, qui implique plus de prise de risque ?

    La création ou la reprise d’une franchise assure presque systématiquement le développement et la pérennité de votre business. En profitant de la notoriété de la marque déjà installée sur le marché et du réseau de franchisés, vous vous assurez un lancement réussi !

    Toutefois, pensez bien à déterminer votre objectif professionnel avant de vous lancer. Les normes et les contraintes imposées par la franchise peuvent entraver votre besoin d’indépendance, surtout si vous avez déjà trouvé votre idée de création d’entreprise

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Vente & Commercial

    Choisir les mots clés pour référencer son site web en 4 min

    28/09/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    Bien référencer son site internet sur les moteurs de recherche est source de chiffre d’affaires et de notoriété. Il vous est essentiel en tant qu’entrepreneur, d’identifier les mots pertinents que les internautes utilisent dans un moteur de recherche (comme celui de Google par exemple), pour trouver le produit ou service que vous proposez. Ainsi, votre […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs
    Vente & Commercial

    Ouvrir un gîte ou une chambre d’hôtes : comment fixer son prix en 5 min

    29/08/2022 • Temps de lecture : 5 mn

    Contexte économique tendu, concurrence importante dans votre région, saisonnalité, niveau d’investissement réalisé par vos soins … sont des éléments permettant de déterminer le bon prix de votre offre d’hébergement touristique. Cela doit vous permettre de fixer le prix d’une nuitée dans votre chambre d’hôtes, ainsi que le tarif de la location de votre gîte à […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs
    Vente & Commercial

    Devenir formateur : les différentes modalités pédagogiques

    2/07/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    Vous allez devoir choisir entre plusieurs modalités pédagogiques, celle qui convient le mieux à ce que vous souhaitez réaliser en termes de formation et d’accompagnement personnalisé. Cela vous permettra de préparer un support de formation adapté, de fixer un coût journalier moyen rentable pour rédiger votre devis ou votre facture d’honoraires. Identifier et comprendre le […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs