Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New
0
Rendez-vous avec un conseiller

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Guide pour choisir l’associé idéal

Entrepreneuriat
05/01/2022 • Temps lecture : 5 mn • rédaction par Enzo de Créatifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Déterminer si vous allez entreprendre seul
    • Etablir un score de compatibilité avec votre potentiel associé
    • Prévenir les risques de conflits avec votre associé

    Au cours de l’exercice qui vous est proposé, vous allez répondre à des questions clés. Elles vous permettent de savoir si votre choix de vous associer est judicieux, pertinent ou risqué. Ainsi votre décision d’association sera prise en toute connaissance de cause.

    Si certaines entreprises se sont spécialisées dans le coach de startup – et plus précisément de leurs associés – ce n’est pas un hasard. En effet, près de 65 % des start-up échouent en raison de désaccords entre les cofondateurs, révèle HEC Paris. Dès lors, bien choisir un associé afin de collaborer et développer ensemble le projet d’entreprise est un exercice qui est loin d’être évident.

    Vous vous demandez encore s’il faut entreprendre seul ou avec un ou plusieurs associé(s) ? Outre l’aspect purement juridique du choix du statut social, des règles de répartition du capital ou encore de l’éventuel pacte d’associés, il est essentiel d’étudier de près votre score de compatibilité avec votre associé.

    FORMATION :  BIEN PREPARER SA CREATION D’ENTREPRISE

    L’objectif de cette formation est de vous initier à tous les aspects de la création d’entreprise et savoir franchir les étapes qui vous permettront de devenir votre propre chef d’entreprise.

    Vous faites le choix de vous associés à plusieurs ? Afin d’éviter les conflits, blocages de situation, rancœur, amertume et échec de collaboration, mieux vaut prendre les devants. Voici un Guide des questions à se poser avant de s’associer pour créer son entreprise. Qu’il s’agisse d’associés collaboratifs, d’apporteurs d’affaires, de moyens financiers ou encore d’investisseurs extérieurs, l’exercice est le même.

    Définir les motivations de chacun dans cette association

    Positions respectives des associés

    Il vous faut notamment répondre à ces différentes questions de votre point de vue (moi) et de celui que vous vous imaginez pour votre associé (lui/elle). Etablissez un score « pour » / « contre », faites le total, puis comparez.

    Enjeux pour les associés, en termes de :

    • Revenu attendu : principal, complémentaire, investissement financier
    • Rôle de chacun : position hiérarchique, leader, direction, opérationnel, geek, détenteur du titre professionnel requis,
    • Atout principal : diplôme, compétence, aptitude, détention d’un brevet, réseau, argent, personnalité, valeurs, ténacité, endurance, motivation, expérience,
    • Lacune : manque de ponctualité, prise de parole en public, expérience, santé, langue étrangère, moyens de locomotion, capacité de déplacement, addiction, croyance, personnalité, casier judiciaire,
    • Raisons de l’association : recherche de complémentarité, ne pas être seul, besoin de compétences spécifiques, de moyens financiers, d’un réseau,
    • Priorités dans la vie de chacun : famille, identité sociale, appât du gain, être rentier, ascension sociale, challenge, s’épanouir, être son propre patron.

    Rappelez-vous que l’entrepreneuriat est une expérience valorisante pour votre carrière professionnelle, quelle que soit l’issue de votre entreprise. Toutefois, si vous « trainez des casseroles », comme un conflit ou une action en justice de la part de votre ancien associé, cela risque bien de diminuer vos chances de rebondir rapidement.

    Partage de valeurs, ambition et équilibre de vie

    Réussir une création d’entreprise, c’est aussi faire des choix stratégiques, prendre des nouveaux axes d’actions, véhiculer des valeurs et assumer ses décisions. Allez-vous être en adéquation avec votre associé ?

    • Valeurs : définir ce qui est essentiel en termes de travail bien fait, image de marque, originalité, innovation, rigueur, organisation, relations humaines, sens du collectif, esprit d’initiative,
    • Aspects financiers : niveau de chiffre d’affaires envisagé, taille de l’entreprise, usage des bénéfices, montant des salaires, soutien de la famille lors du lancement de l’entreprise, nature du logement, moyens de locomotion, endettement,
    • Mesure de la réussite professionnelle : temps, revenus, compétences, célébrité, expériences réalisées, signe extérieur de richesse,
    • Equilibre vie personnelle versus vie professionnelle : contraintes personnelles, familiales, loisirs, temps de travail envisagé, organisation au quotient.

    Anticiper les risques, tensions et conflits potentiels

    Enfin, il ne faut pas négliger lors de cet exercice préalable à tout projet de création d’entreprise à plusieurs, l’examen des risques encourus et les conséquences d’un échec. Cela est d’autant plus vrai que l’on s’intéresse à l’aspect financier, relationnel et humain :

    • Identifier les sujets de conflits potentiels : savoir-vivre et savoir-être, temps de travail non équitable, épuisement, erreur de stratégie, pouvoir de décision, choix non assumé, manque de fiabilité, développement à l’international, fusion avec un concurrent d’hier, retard ou oubli, jalousie, conjoint collaborateur, sentiment amoureux, adultère,
    • Connaître les domaines où les avis des associés divergent : priorité d’investissement, partage des profits, recrutement RH, taille de l’entreprise, respect de la loi, croyance religieuse, conviction politique,
    • Anticiper les sujets pouvant créer des tensions : cercle familial, décision unilatérale, avis personnel sur un sujet concernant l’associé,
    • En cas de réussite, savoir ce que cela va changer dans la vie de chacun : déménagement, désengagement personnel progressif, agrandissement de la famille, responsabilité plus importante,
    • Estimation des risques : accros à l’effet adrénaline de la start-up (risque de dévier vers les stimulants et stupéfiants), besoin de reconnaissance (risque d’achats compulsifs), être mauvais perdant (risque de dépression et de troubles psychologiques), mal évaluer les risques de dette (faillite personnelle, surendettement), investissement professionnel au détriment de la vie personnelle (risque de divorce), etc.

    Savoir faire les bons choix dès le départ

    Vous l’aurez compris, choisir d’entreprendre seul ou à plusieurs dépend de nombreux facteurs.

    Et quand on interroge Matthieu Douchy – créateur de CréActifs – sur la question de l’entrepreneuriat, il rappelle que s’ « il est très compliqué de prévoir ce qui va réussir ou ne pas réussir« , l’important reste la cohérence du projet, la maîtrise de tous les aspects de l’entrepreneuriat par la formation, le bon timing, des compétences pertinentes et la bonne association.

    Alors, mettez les meilleures chances de votre côté en prenant le temps de vous poser les bonnes questions et de vous former grâce au CPF.

    FORMATION DIPLOMANTE : 365 JOURS POUR ENTREPRENDRE

    Bénéficiez d’un programme complet, sur-mesure et d’un accompagnement permanent afin de monter votre projet d’entreprise en toute sérénité. Vous serez parfaitement à l’aise en termes de leadership et management, gestion comptable, commerciale et communication.

    Pour tout savoir sur notre offre de formations à la création d’entreprise, c’est ici !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Entrepreneuriat

    Formateur indépendant : les 5 secteurs porteurs pour les prochaines années

    31/01/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    La formation professionnelle est en plein essor. CréActifs, spécialiste de la formation des créateurs d’entreprises peut en témoigner. Nous vous invitons à envisager votre futur métier de formateur indépendant en vous inscrivant dans les secteurs d’avenir. Qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle ou tout simplement d’une installation à votre compte, la base de votre futur métier […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Entrepreneuriat

    Les erreurs à éviter lors du lancement d’une micro-entreprise

    30/01/2023 • Temps de lecture : 8 mn

    Vous ne seriez pas les premiers à les faire, et certainement pas les derniers non plus. Voici 10 erreurs à éviter en se lançant en auto-entreprise.

    Rédaction par Superindep
    Entrepreneuriat

    Micro-entreprise : un statut idéal pour une reconversion professionnelle

    30/01/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    Lorsque l’on entreprend une reconversion professionnelle, qu’elle soit envisagée dans le cadre d’une transition collective ou non, et que l’on décide de travailler dans un nouveau domaine d’activité, l’idéal est d’être bien préparé. En effet, il ne s’agit pas seulement de donner du sens à votre travail et d’améliorer votre qualité de vie. Il vous […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs