Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
COVID-19

COVID-19

Toutes nos formations peuvent être réalisées en présentiel à Paris ou en classe virtuelle partout en France !

Découvrez toutes nos formations pour les créateurs et les chefs d’entreprise.

Ma sélection

La résilience : la clé pour ouvrir ou développer son restaurant pendant la crise sanitaire ?

Se Préparer
24/03/2021 • Temps lecture : 6 mn • rédaction par Anna de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    1. Les différentes solutions pour digitaliser votre offre
    2. Le fonctionnement du click and collect
    3. La meilleure manière pour communiquer auprès de votre clientèle

    Les restrictions dues à la crise du Covid-19 empêchent les restaurateurs d’accueillir du public dans leur établissement et ce depuis novembre 2020. Ils ont donc l’obligation de s’adapter à la situation sanitaire pour sauver leur business, laissant percevoir des opportunités et des possibilités d’innovation. Aujourd’hui plus que jamais, ils doivent prouver leur capacité à être résilients pour rebondir.

    Les experts CréActifs analysent les trois points sur lesquels vous pencher pour développer votre restaurant en période de crise sanitaire !

    L’innovation : l’arrivée de nouvelles tendances sur le marché

    Digitaliser son offre pour proposer de nouveaux services

    La résilience est la capacité à dépasser une difficulté en adoptant une posture optimiste, flexible et tournée vers le changement : innover et se renouveler sera l’un des enjeux majeurs de cette nouvelle ère économique virtuelle. La digitalisation devient l’outil puissant et incontournable pour réconcilier l’Ancien monde et le nouveau.

    En mars 2020, les restaurateurs avaient levé la voix pour exprimer leur mécontentement vis-à-vis du gaspillage qui avait eu lieu lors de la fermeture soudaine des restaurants et cafés.

    Aujourd’hui, pour éviter d’être à nouveau confrontés à cette problématique, ils se sont organisés pour mettre en place de nouvelles solutions digitales pour sauver leur entreprise. Les exemples d’innovation ne manquent pas. En voici quelques exemples : 

    • La création d’une boutique en ligne pour écouler les stocks.
    • L’inscription à des applications comme TooGoodToGo leur permettant d’être écoresponsables tout en gagnant de l’argent.
    • La mise en place de cours de cuisine à distance : il s’agit d’organiser des activités culinaires en visioconférence et de réaliser l’une de leurs recettes en simultané avec leurs clients.
    • La proposition de box contenant les produits et outils nécessaires à cette recette : le service n’en est que plus complet !

    Le click and collect : la solution la plus avantageuse pour les commerçants

    Le click and collect est l’une des solutions les plus utilisées actuellement par les commerçants et les restaurateurs pour faire face à la crise. Le concept est simple : le client commande le produit ou le plat qu’il souhaite sur le site du restaurant et récupère sa commande à l’heure qu’il a préalablement sélectionnée (avant 20h30). Le règlement peut se faire en ligne par carte bancaire ou sur place par tout autre moyen de paiement accepté par l’établissement (ticket restaurant, chèque vacances, chèque bancaire, espèces…)

    Le click and collect est l’une des solutions les plus utilisées actuellement par les commerçants et les restaurateurs pour faire face à la crise.

    Un des avantages du click and collect est l’amplitude horaire et la liberté d’organisation pour le client.

    Cette solution permet aux restaurateurs de continuer à proposer leurs produits et de rester ouverts. Pour que le click and collect soit optimisé et qu’il vous permette de gagner du temps, vous pouvez penser à mettre en place un menu unique ou une carte réduite. 

    La livraison à domicile : un service gagnant-gagnant

    En complément du click and collect, pensez à vous tourner vers des solutions de livraison de repas. En effet, multiplier les points de contact avec vos clients est primordial. Uber Eats, Deliveroo et Just Eat, grands gagnants de la crise sanitaire, livrent à domicile après 18h (en période de couvre-feu, c’est un atout indéniable) ! 

    Depuis un an, ces plateformes constatent non seulement une hausse des commandes en ligne, mais aussi un boom des inscriptions de la part des restaurateurs. Grâce au Covid-19, les applications de livraison de repas sont devenues les partenaires incontournables des restaurants. Elles leur offrent en effet l’opportunité de continuer à développer leur activité tout en limitant les risques financiers.

    Uber Eats a tenu à s’adapter à la situation pour pouvoir maintenir son flux de commandes : dans la mesure où cette plateforme ne dispose pas d’un nombre suffisant de livreurs pour honorer la totalité des commandes émises, la livraison par étapes a été mise en place. Ainsi, lorsque le client commande un plat, les délais d’attente peuvent être plus longs car le livreur prend en charge plusieurs commandes à la fois. Cette solution permet de s’adapter à la situation en prenant en compte la demande du client et le temps dont a besoin le restaurateur pour honorer les commandes.

    La tendance 2021 : les Dark Kitchen

    Les Dark Kitchen sont inévitablement à la tête des tendances 2021 dans le secteur de la restauration. Ce nouveau concept de restaurant sans salle et sans serveur dépend uniquement des services de livraison. Modèle économique révolutionnaire dans le milieu de la restauration, il redistribue les cartes en matière d’investissement financier : en effet, dans le cadre de la création d’une Dark Kitchen, la part à investir est 6 à 10 fois moins élevée que pour un restaurant classique. Ce concept de mutualisation de moyens permet de mettre à disposition plusieurs cuisines dans un lieu unique : en tant que restaurateur, vous pouvez, par exemple, cuisiner entre un restaurant de sushis et un pizzaiolo. Les économies se font donc sur le loyer, la localisation, la décoration, les salaires des serveurs, la vaisselle, etc. 

    Notez que sur les 25 000 restaurants distribués sur Uber Eats, 1 500 d’entre eux sont des marques virtuelles : les opportunités existent donc bel et bien dans ce secteur.

    S’adapter à la situation : une tâche complexe mais indispensable

    Des horaires d’ouverture à étendre

    La résilience passe également par votre capacité à vous adapter à la situation. Le Covid-19 bouscule en bien des aspects le quotidien du restaurateur : s’adapter en changeant ses horaires d’ouverture est donc indispensable. En effet, ouvrir votre restaurant sur les heures de midi peut être une option intéressante si vous n’avez pas l’habitude de le faire : les salariés se plaisent à commander dans les restaurants sur l’heure de midi, alors pourquoi ne pas tenter de capter cette cible ? Pensez aussi à étendre votre service : laissez les cuisines ouvertes de 11h à 15h !

    S’adapter en changeant ses horaires d’ouverture est donc indispensable.

    De même, n’hésitez pas à ouvrir votre restaurant des jours supplémentaires dans la semaine : vous êtes fermé(e) les dimanches et lundis ? Tentez de faire du chiffre sur ces deux journées !

    Il est évident qu’adapter ses horaires à la situation vous rajoutera du travail : toutefois, cela ne vaut-il pas le coup étant donné l’engouement constaté autour des solutions de livraison ?

    Renouvelez-vous : repensez votre carte

    Vous souhaitez vous adapter ? Pensez avant tout à revoir votre carte ! Commencez par penser à réaliser des plats plus adaptés à la livraison : la praticité doit primer sur le reste. 

    Vous devez également être à l’écoute de vos clients : que cherchent-ils à consommer en ce moment ? En effet, de nombreux restaurateurs ont constaté l’appétence de la population française pour les brunchs et les planches apéritives. Ils ont donc commencé à proposer ces mets à la livraison pour capter une plus grosse clientèle. Dans cette même veine, ils ont diminué leur carte de base pour proposer ces nouveaux plats.

    Proposer des produits locaux et de qualité participe également à vous adapter à la situation. La crise sanitaire a mis en évidence l’importance de consommer responsable et de favoriser les producteurs français : cela permet donc de manger des plats frais tout en aidant les acteurs de la filière lourdement impactés par la situation actuelle. Cette initiative vous situe dans une démarche écoresponsable en réduisant les sources d’approvisionnement et en privilégiant les produits de saison.

    La communication : comment garder le lien avec ses clients ?

    Enfin, la résilience va de pair avec la communication. Pousser vos idées innovantes et votre capacité à vous adapter auprès de vos clients est une excellente méthode de communication.

    Les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans la communication digitale des restaurants. Instagram, par exemple, est un réseau très visuel : mettre en avant vos plats et vos salariés, promouvoir des potentiels événements digitaux et/ou annoncer la réouverture de votre restaurant est une bonne stratégie qui vous permet de garder le lien avec vos clients… et cela peut évidemment les encourager à commander via votre site ou via les plateformes de livraison ! 

    Vous pouvez également choisir d’envoyer des newsletters : en partageant avec votre base de données les actualités liées à votre restaurant, vous humanisez votre entreprise et exprimez votre besoin de rester en contact avec vos clients. De même, vous les informez des potentielles nouveautés mises en place.

    Développer son restaurant en temps de crise sanitaire n’est pas tâche facile, même si ce secteur est actuellement rempli d’opportunités. Les consommateurs français auront toujours envie de se retrouver au restaurant. En effet, c’est un lieu d’échanges et de convivialité qui fait partie intégrante de notre culture « à la française » : voilà pourquoi il est important de multiplier les points de contact avec votre clientèle pour renforcer votre relation avec elle

    Votre capacité de résilience sera donc la clé de votre réussite en multipliant vos ressources de développement digital !

    Vous souhaitez créer votre restaurant pendant la crise sanitaire ? Notre formation « Créer son restaurant » est faite pour vous !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Se Préparer

    Top 10 des secteurs porteurs 2021 pour entreprendre

    28/07/2021 • Temps de lecture : 10 mn

    Les experts CréActifs ont analysé les dernières tendances : découvrez la liste quasi-exhaustive des marchés porteurs pour entreprendre en 2021 !

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Se Préparer

    Mandataire immobilier : quels sont les avantages et les inconvénients ?

    27/07/2021 • Temps de lecture : 3 mn

    Vous rêvez de devenir mandataire immobilier mais vous souhaitez en savoir plus sur cette profession avant de vous lancer ?

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Se Préparer

    Auto-entrepreneurs : Comment développer votre activité grâce au e-commerce ?

    19/07/2021 • Temps de lecture : 4 mn

    Vous souhaitez savoir comment créer votre site et quels sont les bons usages pour gagner en visibilité ? CréActifs vous livre ses meilleurs conseils pour développer votre boutique sur le web !

    Rédaction par Enzo de CréActifs