Catégorie Financer son développement, Trouver des financements pour créer sa société

Tout savoir pour bien préparer sa campagne de Crowdfunding

Le financement participatif, ou crowdfunding en anglais, est un appel au financement ouvert à tous.

Principalement sur internet et sur des plateformes dédiées, il a pour objectif de réunir des ressources financières pour une création d’entreprise ou le développement d’une société. Les plateformes comme Kisskissbankbank, Kickstarter, Wiseed ou encore Ulule en sont les acteurs les plus populaires.

Le crowdfunding permet aux porteurs de projets de création d’entreprise de réunir de l’argent auprès d’un large public.

Les créateurs de campagne de crowdfunding fixent un montant minimum à atteindre ainsi que des seuils de participations. Les crowdfunders ont, selon les plateformes et le type de projet le choix entre 4 modes de participation :

  • La donation
  • Le prêt rémunéré ou non
  • La participation contre récompense(s)
  • Le capital-investissement (equity) : dans ce cas le financeur prend des parts dans l’entreprise.

La participation contre récompense est la contrepartie la plus répandue. En revanche si le montant demandé est conséquent, le capital-investissement est souvent plus approprié.

Avec une participation moyenne de 25 euros en 2017, environ 24 000 projets ont été financés grâce au financement participatif. Au total, ce sont 336 millions d’euros qui ont été collectés sur ces plateformes soit près de 44% de plus qu’en 2016.

Pourquoi lancer une campagne de crowdfunding ?

Pour financer leur projet de création d’entreprise, les entrepreneurs ne font pas uniquement appel aux crowdfunding. En général, ils utilisent des financements plus « classiques » comme l’apport personnel ou l’emprunt bancaire. Le crowdfunding vient souvent en complément de ces derniers.

Le financement participatif permet également d’attirer d’autres formes de financement comme par exemple la levée de fonds. En effet, si la campagne prend beaucoup d’ampleur et fait parler d’elle, la visibilité gagnée peut attirer des investisseurs.

Le crowdfunding permet la création d’une véritable communauté autour du projet. Cette communauté aura tendance à parler du produit autour d’elle, ce qui augmentera la visibilité. C’est un bon moyen aussi de faire une « étude de marché » et de voir s’il y a un intérêt pour le produit et combien les personnes sont-elles prêtes à payer pour l’acquérir. Si une campagne de crowdfunding ne fonctionne pas bien, vous pouvez comprendre pourquoi et éventuellement modifier votre offre.

Comment réussir sa campagne de crowdfunding ?

Afin de mener à bien sa campagne de financement participatif, il faut veiller à respecter 3 règles de base :

  1. Il faut premièrement présenter son produit ou service de la manière la plus claire et efficace possible. Pour cela une vidéo de présentation est souvent la façon la plus simple et la plus parlante. Il faut y faire apparaître les atouts du produit/service et ne pas seulement montrer un prototype qui n’est pas au point.
  2. Pour toute création d’entreprise, la définition de la cible à atteindre est très importante. Il est conseillé d’avoir des seuils de participation cohérents avec le projet. Par exemple le premier montant de participation pour le lancement d’une marque de prêt à porter doit être de l’ordre de quelques, voire dizaine d’euros, puis les paliers peuvent ensuite augmenter.
  3. Enfin, il est très important de tenir ses promesses. Si vous avez promis un tee-shirt contre un financement de 30€, il faudra bien évidemment honorer cette « commande ». En effet en tant que futur entrepreneur, votre crédibilité est en jeu. Si jamais vous ne parvenez pas à respecter vos engagements auprès des investisseurs, il sera difficile de convaincre vos futurs clients. D’autant plus que les crowdfunders sont très souvent vos premiers clients.

Les étapes fondamentales à suivre pour lancer une campagne de crowdfunding

Si vous souhaitez faire appel au financement participatif pour votre projet de création d’entreprise, il y a des étapes à respecter pour le lancement de votre campagne :

  • Choisir la forme de financement qui correspond à votre projet : Celle-ci dépend de plusieurs critères comme le secteur d’activité, la somme que vous souhaitez récolter, le degré d’innovation de votre projet et également de vos ambitions de développement. Selon ces critères, à vous de choisir la forme de participation la plus adaptée : La donation, le prêt rémunéré ou non, la participation contre récompense(s) ou le capital-investissement (equity).
  • Choisir la plateforme de crowdfunding adaptée à votre projet : Il existe des plateformes généralistes où on retrouve des entreprises de différents secteurs d’activités. Même si elles ont beaucoup de notoriété, il n’est pas toujours pertinent de se positionner sur celles-ci. On retrouve également des plateformes spécialisées par secteurs d’activités comme MyMajorCompany (financement de projets artistiques) ou encore Lymo (projets immobiliers). Vous l’aurez compris, selon le secteur de votre projet, vous aurez probablement une ou plusieurs plateformes plus adaptées. L’avantage d’être sur une plateforme spécialisée est que cette dernière vous met en relation avec une communauté de passionnés.
  • Fixer le montant que vous souhaitez atteindre et la date limite de votre campagne : Quasiment toutes les plateformes ont pour politique de verser le montant récolté uniquement si l’objectif initial est atteint. Il est donc primordial de bien fixer ces deux critères. Pour cela, vous pouvez vous baser sur des projets similaires au vôtre dont la campagne a été un succès. Il est bien évident que plus votre projet est intéressant, plus vous aurez de chance de récolter une somme importante. En tant que porteur de projet, soyez prudent, on ne récolte pas 100 000 € comme on en récolte 5 000. Concernant la durée des campagnes, la plupart durent 30 jours, mais celles-ci peuvent être plus longues (cela implique plus d’effort pour l’animation).
  • Mobiliser vos proches : Pensez à eux, ils constituent souvent les premiers contributeurs. On parle souvent de la barre symbolique du premier millier d’euros récolté. Dans l’idéal, cette somme doit être atteinte dès le premier jour de votre campagne. Elle est un facteur rassurant pour les autres crowdfunders. Essayez de vous assurer cette somme auprès de votre cercle d’amis et famille avant même le début de votre campagne. Tenez-les informés de la date de lancement de votre campagne, et n’hésitez pas à leur rappeler.
  • Mettez en valeur votre projet : Un texte de présentation n’est malheureusement pas suffisant. Il est conseillé de préparer à l’avance les contenus que vous allez proposer durant toute la durée de votre campagne de crowdfunding. Les investisseurs sont friands de vidéos, photos et autres visuels. Il faut que votre page de présentation soit rassurante pour donner aux potentiels investisseurs de vous suivre dans votre projet. Une dernière chose très. Importante, bannissez les erreurs d’orthographes !

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.