Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New
Rendez-vous avec un conseiller

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP), le dispositif pour se reclasser !

Financement & Aides
07/03/2019 • Temps lecture : 3 mn • rédaction par Marine de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article

    Depuis la mise en place de la Loi Avenir Professionnel (janvier 2019), c’est Pôle Emploi qui assure seul la prise en charge du Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP). Dans ce cadre, vous pouvez définir avec votre conseiller Pôle Emploi, un programme de formation. Découvrez toutes les modalités de ce dispositif.

     

    A qui s’adresse ce contrat ?

     

    Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) est un dispositif de reclassement proposé aux salariés visés par une procédure de licenciement pour motif économique. L’adhésion au CSP entraîne la rupture du contrat de travail sans préavis.

    Il vous concerne, si vous êtes salarié licencié pour motif économique (collectif ou individuel) dans une entreprise :

    • de moins de 1 000 salariés ou appartenant à un groupe de moins de 1 000 salariés
    • ou en redressement ou liquidation judiciaire (quelle que soit sa taille). 

    A condition de remplir les conditions suivantes :

    • être éligible à l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), c’est à dire avoir travaillé au moins 4 mois,
    • ne pas avoir droit à une retraite à taux plein,
    • résider en France,
    • être apte physiquement à l’exercice d’un emploi.

     

    Qui propose ce contrat ?

     

    Quand l’entreprise et le salarié remplissent ces conditions, le contrat de sécurisation professionnelle doit être proposé par l’employeur à l’occasion de l’entretien préalable de licenciement (ou lors de la dernière réunion des représentants du personnel dans le cadre de licenciements collectifs de plus de 10 salariés).
    Si l’entreprise ne propose pas de CSP au salarié, l’employeur doit verser à l’Unedic une contribution équivalente à deux mois de salaire brut. C’est alors Pôle Emploi qui propose le CSP au salarié. Si ce dernier l’accepte, la contribution de l’employeur est portée à trois mois de salaire brut.

    Depuis la mise en place de la Loi Avenir Professionnel (janvier 2019), c’est Pôle Emploi qui assure seul la prise en charge du Contrat de sécurisation professionnelle. Dans ce cadre, vous pouvez définir avec votre conseiller Pôle Emploi, un programme de formation qui devra figurer sur DOKELIO. La mise en œuvre du CSP est confiée à Pôle emploi qui peut déléguer à d’autres organismes pour accomplir cette mission.

     

    Quelle est sa durée ?

     

    • Le CSP se déroule sur une période de 12 moisde date à date.
    • Pendant le CSP, vous pouvez travailler en entreprise dans le cadre de Contrats à Durée Déterminée (CDD) ou de contrats d’intérim d’une durée minimale de 3 jours et dans la limite d’une durée cumulée de 6 mois. Dans cette hypothèse, la durée du CSP peut être prolongée jusqu’à 15 moissi des périodes travaillées sont intervenues à compter du 6ème mois du CSP.

     

    Que me permet-il ?

     

    • Un cumul avec une autre activité : Pendant le CSP, vous pouvez travailler en entreprise dans le cadre de Contrats à Durée Déterminée (CDD) ou de contrats d’intérim d’une durée minimale de 3 jours et dans la limite d’une durée cumulée de 6 mois. Dans cette hypothèse, la durée du CSP peut être prolongée jusqu’à 15 moissi des périodes travaillées sont intervenues à compter du 6ème mois du CSP
    • Un accès privilégié à la formation : Pendant le CSP, vous pourrez participer à des actions d’orientation d’accompagnement et de formation : pré bilan, VAE, aide au projet…
    • Le bénéfice d’une allocation spécifique, en principe plus avantageuse que l’allocation chômage, des aides à la reprise d’emploi de Pôle emploi (aides à la mobilité…). . .

     

    Quel est l’impact sur mon Compte personnel de formation CPF ?

     

    Si je m’engage dans une formation ou une prestation éligible au CPF avec l’autorisation de mon conseiller Pôle Emploi, mon CPF en euros sera débité. De plus, une participation personnelle (abondement) aux frais de formation peut m’être réclamée.

     

    Devenir du CSP

     

    Pour prolonger jusqu’au 30 juin 2019 les textes applicables au CSP, les partenaires sociaux se sont appuyés sur un bilan réalisé par l’Unédic sur le CSP. Les derniers travaux d’évaluation du dispositif ont souligné que le CSP a gagné en performance depuis 2015 :

    • ses résultats en termes de retour à l’emploi sont en nette amélioration
    • son équilibre financier est conforme à ce qui avait été prévu lors de la conception du dispositif début 2015.

    L’échec des négociations paritaires sur l’assurance chômage en février et la reprise en mains du dossier par l’Etat génèrent des interrogations sur la pérennité du dispositif au-delà de l’échéance du 30 juin 2019.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Financement & Aides

    Comment assurer le Financement d’un Projet de Création d’Entreprise en période de crise ?

    8/09/2022 • Temps de lecture : 10 mn

    Allianz Trade estime que la croissance du PIB mondial ne devrait pas dépasser +2,6% en 2022, avec une entrée en récession dès 2023 (-0,3%). Il peut alors sembler difficile d’aller chercher des financements pour créer son entreprise ! Et pourtant, c’est justement maintenant que l’économie a besoin de soutenir, encourager les talents, innovations et projets […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    Les nouveautés sur l’ACRE : aide à la création ou la reprise d’entreprise

    20/07/2022 • Temps de lecture : 4 mn

    Vous avez constaté que l’aspect financier de la création d’entreprise est crucial. C’est pourquoi, au moment de se lancer, il est fortement recommandé aux entrepreneurs de se renseigner sur les aides à la création d’entreprise qui existent et les conditions pour en bénéficier. Parmi ces aides, la plus connue est l’ACRE : l’aide à la […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    L’aide sociale à la création d’entreprise : ACRE

    8/07/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) est devenue l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE) pour bénéficier à plus de personnes. Il s’agit d’un dispositif public qui donne droit sous certaines conditions à une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois (sauf pour les micro-entrepreneurs où l’exonération est différente). Elle […]

    Rédaction par Marine de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Bilan de compétences entrepreneuriales

    21/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs

    Formation diplômante : Responsable de Petite et Moyenne Structure (RPMS)

    18/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs

    Les outils de la même catégorie

    Reconversion collective par la formation

    Financement de la reconversion collective

    15/12/2021 • Temps de lecture : 4 mn

    Se former pour changer d’emploi mais pas de région ! Qu’est-ce que la formation de transition collective ? Le dispositif appelé « Transitions collectives » a été créé en janvier 2021 pour aider les employeurs et leurs salariés à mieux anticiper les nécessaires évolutions du marché de l’emploi. En effet, pour rester compétitives dans une économie en […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs
    Sauvegarde de l'emploi

    Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) et Plan de départ Volontaire (PDV)

    21/10/2021 • Temps de lecture : 5 mn

    La création d’entreprise dans le cadre d’un PSE ou d’un PDV Votre employeur va procéder à des licenciements économiques importants. La loi lui impose de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE). Sachez que le Plan doit obligatoirement prévoir des mesures de soutien à la création ou la reprise d’une entreprise par […]

    Rédaction par Marine de CréActifs

    Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

    12/10/2021 • Temps de lecture : 5 mn

    Quel est l’intérêt du CSP ? Le contrat de sécurisation professionnelle présente plusieurs avantages pour le salarié dont le contrat de travail est terminé. En premier lieu vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et d’une indemnisation qui vous assure un revenu. Tout est mis en œuvre pour permettre au salarié signataire d’un CSP de retrouver un […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs