Catégorie Le lancement de sa société, Le projet personnel

Au-delà de l’impact humain de cette crise sanitaire, il est à prévoir un impact extrêmement important sur l’économie mondiale. Et malheureusement, la fin du confinement ne sonnera pas la fin de l’impact économique. La grande majorité des consommateurs va mettre du temps à consommer de nouveau, pour certains plusieurs mois... Il est d’ailleurs très fortement probable que les habitudes de consommation changent à la suite de cette situation. Allons-nous voir un virage économique à 360° avec la relocalisation des usines en France ? Va-t-il y avoir une prise de conscience générale des limites de la mondialisation ? Dans cette situation, est-il approprié de créer son entreprise ?

 

Qu’en est-il de la situation économique actuelle ?

Les modèles économiques que nous connaissons tous sont challengés. Alors que certaines entreprises sont sur-sollicitées, d’autres doivent se recentrer ou mettre en pause leurs activités : plus de 90% des restaurants n’assurent plus aucun service alors que certains restaurants proposent à présent la livraison à domicile.


Etant donné la situation, de nombreuses aides ont été mises en place par le gouvernement et les territoires pour permettre aux entreprises françaises et leurs salariés de passer le cap. La priorité est de limiter les effets de la crise sanitaire sur l’économie : pour autant, à ce jour il est quasiment impossible de déterminer l’impact à moyen terme de cette crise.


Quels vont être les secteurs porteurs suite à l’épidémie de coronavirus ?

Les statistiques démontrent que la pérennité d’une entreprise est plus importante quand le projet est correctement préparé : la situation économique globale d’un pays n’a que peu d’impact dessus. En effet, des entreprises comme Apple ou FedEx ont été lancées pendant la crise des chocs pétroliers et McDonald’s a vu ses ventes augmenter considérablement lors de la crise des subprimes.


Dans toute situation, il y a des secteurs porteurs et des opportunités à saisir. Aujourd’hui plus que jamais, les entrepreneurs doivent faire preuve de créativité et innover pour se repenser.


La période de confinement ne durera que quelques mois. Lorsque l’on se lance dans la création d’entreprise, ce n’est rarement pour moins de quelques années. 


Prenons l’exemple du domaine de la restauration qui est extrêmement impacté par le confinement puisque 90% des restaurants sont fermés. Est-ce que les personnes vont arrêter d’aller au restaurant ou y aller encore plus ? Pour autant, que doit-on changer dans le fonctionnement d’un restaurant pour être plus en phase avec les nouvelles attentes post « coronavirus »? Nous n’avons pas de boule de cristal… pour autant, nous pourrions nous poser la question du sujet des attentes des consommateurs en termes d’hygiène.


Il est également possible évidemment de vous lancer dans les secteurs qui n’ont pas été impactés par la situation comme les services à distance (livraison de repas, de courses, outils de travail à distance…) qui connaissent aujourd’hui une croissance exponentielle.


Que vous choisissiez de vous lancer dans un domaine impacté ou non impacté, la crise sanitaire va impliquer des changements, imposer une redistribution des cartes et donc représenter des opportunités ! 


Le paradoxe des secteurs porteurs réside dans le fait que lorsqu’ils sont connus du grand public, ils ne deviennent plus forcement porteurs. Alors la prochaine fois que vous voyez un super business présenté sur Capital en prime time… prenez du recul sur l’opportunité !


Pourquoi le confinement représente le meilleur moment pour vous challenger ?

Le confinement auquel nous sommes contraints peut vous offrir l’opportunité d’entreprendre. Sachez que les success story d’entrepreneurs ne le disent rarement assez, mais très souvent le déclencheur qui fait qu’un entrepreneur passe le pas n’est que très rarement un choix décidé. Il y a souvent un élément extérieur tels qu’un responsable hystérique à fuir, un manque de perspective d’évolution ou encore un licenciement économique qui pousse à se lancer. Vous avez été mis en activité partielle ? Vous êtes en « télétravail coronavirus » ? Vous avez donc du temps ! Et quoi de mieux que de travailler sur votre avenir plutôt que de tourner en rond ou de zapper sur Netflix !  


Vous n’aurez que très rarement quelques mois pour réfléchir sereinement à votre projet, c’est peut être votre opportunité !


C’est pour vous, porteurs de projets, que CréActifs a créé la formation e-learning « Les Fondamentaux de la Création d’entreprise ».


Cette formation, accessible sur ordinateur, smartphone et tablette, vous permet de découvrir à distance les différents aspects de l’entrepreneuriat, qu’il s’agisse du financier, du juridique, du commercial ou de la gestion d’entreprise. Elle contient également 5h d’accompagnement individuel en visioconférence avec l’un de nos consultants-formateurs pour vous permettre de maximiser vos chances de réussite dans la création de votre entreprise.


L’inscription à cette formation se fait directement via la plateforme MonCompteFormation. Si vous n’avez pas encore de compte, CréActifs vous livre son mode d’emploi pour vous apprendre comment vous servir de votre crédit CPF.

 

Dans une économie concurrentielle comme la nôtre et l’émergence de situations extérieures aussi fréquentes, aujourd’hui encore plus que jamais, la qualité fondamentale d’une entreprise sera son agilité. Et qui de mieux qu’une petite structure pour s’adapter rapidement à ces situations ? Bonne aventure!

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[COVID-19]

Toutes nos formations sont également dispensées en classe virtuelle !

Profitez-en pour vous former !

 

EN SAVOIR PLUS