Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
NOUVEAUTÉ 2024 : SORTIE DE LIVRE 📚
0
Rendez-vous avec un conseiller

Créez la boîte de vos rêves (et la vie qui va avec)

✨ Et s’il était temps de changer de travail, ou même de changer de vie ? Et si vous décidiez d’oublier vos doutes et de passer à l’action ? ✨

À travers 30 principes issus des techniques de développement personnel, Matthieu Douchy et Alexis Botaya vous livrent la méthode pour vous lancer dans l’aventure de votre vie. 

Pour vous procurer le livre, c’est juste ici !

Ma sélection

L’aide sociale à la création d’entreprise : ACRE

Financement & Aides
05/06/2023 • Temps lecture : 5 mn • rédaction par Marine de CréActifs
SOMMAIRE
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Nature de l’aide ACRE pour les créateurs et repreneurs d’entreprise
    • Conditions requises et spécifiques
    • Déposer une demande d’aide financière

    L’ACRE est une aide financière accordée pour le démarrage d’une création ou reprise d’entreprise. Il s’agit d’une exonération partielle de charges sociales au cours de la première année d’activité (12 mois). En tant que porteur de projet entrepreneurial vous bénéficiez automatiquement de ce dispositif, dès lors que vous remplissez les conditions requises et que vous effectuez la demande écrite dans les délais impartis. Voici en détails quelles sont les exigences requises et comment effectuer seul cette démarche administrative simple ?

    L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) est devenue l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE) pour bénéficier à plus d’entrepreneurs désireux de créer leur entreprise. Il s’agit d’un dispositif public très intéressant qui donne droit sous certaines conditions à une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois (sauf pour les micro-entrepreneurs où l’exonération est différente). A la clé, ce sont bien des milliers d’euros d’économisés !

    A noter que cette aide est différente de l’ARCE qui concerne le demandeur d’emploi créateur percevant l’ARE, dont nous ne parlerons pas ici. 

    Voici les explications claires de notre formateur expert Quentin, vous permettant de connaître l’essentiel à savoir sur les aides à la création d’entreprise, dont l’Acre.

    Par Quentin MAGNE, Consultant et Formateur chez CréActifs

    Qui sont les bénéficiaires de l’ACRE ?

    #OsezEntreprendre est le dispositif proposé par CréActifs à tous les créateurs ou repreneurs d’une entreprise éligibles à cette aide, qu’ils soient ou non indemnisés par Pôle Emploi. Voici la liste des personnes éligibles à l’ACRE et à nos actions de formation professionnelle dédiées aux chefs d’entreprise : 

    • Demandeur d’emploi indemnisé,
    • Demandeur d’emploi non indemnisés justifiant d’une inscription à Pôle emploi pendant 6 mois au cours des 18 derniers mois,
    • Bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS),
    • Jeunes de moins de 25 ans révolus,
    • Jeunes de moins de 30 ans reconnus handicapés ou ne remplissant pas les conditions d’activité antérieure pour avoir droit à l’allocation retour à l’emploi (ARE),  
    • Salarié licencié d’une entreprise en sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire,
    • Créateur d’entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV),
    • Bénéficiaire de la prestation partagée d’éducation de l’enfant.

    Tout travailleur indépendant relevant du régime de la micro-entreprise peut déposer une demande d’ACRE via le nouveau formulaire 2023 « Demande de l’aide à la création et à la reprise d’une entreprise pour les autoentrepreneurs« , disponible sur le site de l’Urssaf. Pour les travailleurs indépendants ne relevant pas du régime de la micro-entreprise, il n’y a pas de demande à effectuer pour bénéficier de l’Acre.

     Conditions requises pour obtenir l’ACRE

    Afin de bénéficier du dispositif d’aide ACRE, le créateur ou repreneur d’entreprise ne doit pas avoir déjà bénéficié de l’aide au cours des 3 précédentes années. Si ce n’est pas le cas, sachez que le délai s’apprécie à compter de la cessation du bénéfice de l’ACCRE.

    Ensuite, si l’activité est exercée sous forme d’une société (SARL, SAS, SASU, etc.), le créateur ou repreneur d’entreprise doit en assurer le contrôle effectif, c’est-à-dire remplir l’une des trois conditions suivantes :

    • Détenir directement ou avec sa famille plus de 50 % du capital social dont 35 % au moins à titre personnel ;
    • Etre dirigeant et détenir directement ou avec sa famille au moins 1/3 du capital social dont 25 % au moins à titre personnel, aucun associé hors de sa famille ne détenant plus de 50 % du capital ;
    • Disposer avec d’autres bénéficiaires de l’ACRE plus de 50 % du capital de la société, l’un d’eux au moins doit avoir la qualité de dirigeant, et chaque bénéficiaire doit détenir une part du capital au moins égal à 10 % de la part détenue par le principal actionnaire ou associé. 

    Besoin d’aide ou de conseils de professionnels ? Comment monter une structure juridique la plus pertinente possible ? Suivez une de nos formations dédiées à la création d’entreprise.

    CRÉER SON ENTREPRISE DE A à Z

    Les objectifs de cette formation sont de valider les grandes étapes de la création d’entreprise : structurer votre projet, préciser votre offre, choisir votre statut juridique, rédiger votre Business Plan et réaliser seul les démarches d’immatriculation.

    Seuils d’exonération des cotisations sociales

    Le créateur ou repreneur d’entreprise est exonéré des cotisations d’assurance maladie-maternité, retraite de base, vieillesse, invalidité-décès et d’allocations familiales à condition que son revenu professionnel annuel ne dépasse par un certain plafond. Très souvent la première année qui suit la création d’entreprise, le chiffre d’affaires n’est pas exceptionnel. Aussi, il est très facile d’obtenir l’aide, car les revenus professionnels versés sont assez faibles.

    Pour la création ou la reprise d’une entreprise en 2023, le créateur ou repreneur bénéficiera :

    • D’une exonération totale des cotisations mentionnées ci-dessus, si son revenu professionnel est inférieur à 32.994€,
    • Ou, d’une exonération dégressive, si son revenu professionnel est supérieur à 32.994€ sans dépasser 43.992€,
    • En revanche d’aucune exonération, si son revenu professionnel dépasse 43.992€. 

    Dans tous les cas, le créateur ou repreneur reste redevable notamment de la CSG-CRDS, de la contribution à la formation professionnelle et de la retraite complémentaire obligatoire. 

    Durée de l’exonération de charges sociales

    Le créateur ou repreneur est exonéré pendant 12 mois à compter soit de la date d’affiliation du demandeur au régime des travailleurs non-salariés (TNS), soit de la date de début d’activité de l’entreprise si le demandeur relève du régime général de la sécurité sociale.

    L’ACRE permet la validation de 4 trimestres maximum d’assurance vieillesse de base.

    Avantages retraite

    Ainsi, passé 1 an, vous pouvez vous verser le salaire ou revenu de votre choix en fonction de votre chiffre d’affaires réalisé.

    Pour rappel, l’aide est attribuée automatiquement par l’URSSAF à tout créateur ou repreneur qui remplit les conditions mentionnées ci-dessus. Il n’y a pas de dossier spécifique à constituer. L’URSSAF réalisera des vérifications a posteriori sur demande écrite ou dans le cadre d’une procédure de contrôle pour s’assurer que la condition de contrôle effectif est remplie.

    Cumul d’aides envisageable

    L’ACRE peut être cumulée avec l’accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (NACRE) dans le cadre d’une aide au montage, à la structuration financière et au démarrage de votre activité.

    Pour ceux qui perçoivent l’ARE (chômeur), vous pouvez demander à bénéficier de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE).

    Enfin, pour ceux et celles qui touchent l’ASS (allocation de solidarité spécifique), vous pouvez aussi cumuler votre allocation avec les revenus de votre activité professionnelle salariée ou non salariée.

    Alors n’hésitez pas à vous lancer dans la création d’entreprise en suivant une de nos formations à la création d’entreprise, et profitez de ce « coup de pouce » de l’Etat pour démarrer sereinement votre projet entrepreneurial.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Financement & Aides

    Les nouveautés sur l’ACRE : aide à la création ou la reprise d’entreprise

    22/12/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    Vous avez constaté que l’aspect financier de la création d’entreprise est crucial. C’est pourquoi, au moment de se lancer, il est fortement recommandé aux entrepreneurs de se renseigner sur les aides à la création d’entreprise qui existent et les conditions pour en bénéficier. Parmi ces aides, la plus connue est l’ACRE 2024 : l’aide à […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Femme active
    Financement & Aides

    Comment devenir sophrologue en 4 étapes : le guide complet

    18/12/2023 • Temps de lecture : 3 mn

    De nombreux sophrologues se lancent dans l’aventure entrepreneuriale après avoir mené une carrière dans le secteur du commerce, des services, des RH ou de la comptabilité gestion. Dotés généralement de quelques économies et d’un portefeuille CPF bien alimenté, ils peuvent ainsi se donner toutes les chances de bien réussir la seconde partie de leur carrière […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Plan de financement
    Financement & Aides

    Obtenir un prêt bancaire pour financer sa création d’entreprise

    13/12/2023 • Temps de lecture : 3 mn

    Indispensable pour créer ou reprendre une entreprise, l’investissement au capital de votre entreprise peut être obtenu de différentes façons (crédit bancaire, crédit-bail, affacturage, capital propre, prêt participatif, aide financière ou prix à la création d’entreprise, capital risque ou encore une levée de fonds). La plus courante étant l’obtention d’un prêt auprès d’un établissement de crédit […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Comment créer son entreprise de services à la personne ? Formation de 5 jours

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Créez votre entreprise de services à la personne en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs
    Comment lancer sa marque de vêtement

    Formation en 5 jours : Créer une marque de vêtement

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Lancez votre marque de vêtement en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs

    Parcours certifiant : Conduire un projet de création d’entreprise

    18/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par Inès Coppin

    Les outils de la même catégorie

    Diag ouverture gite

    Diagnostic de préouverture d’un gîte ou chambre d’hôtes

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous avez pour projet de créer une activité de gîte ou chambre d’hôte et vous vous êtes déjà poser les 5 questions clés pour ce type de projet entrepreneurial. Bonne nouvelle pour vous, l’hébergement touristique est en vogue et la demande ne cesse de croître, surtout depuis la crise sanitaire. De plus, ce projet d’entreprise […]

    Rédaction par CréActifs
    Diag ouverture restaurant

    Diagnostic de préouverture d’un bar, restaurant

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous êtes nombreux à vous lancer dans l’ouverture d’un bar à thème ou bien à racheter un restaurant. Si de premier abord, devenir patron d’un bar restaurant est à la portée de tous, il n’est pas toujours évident de maîtriser tous les fondamentaux avant de se lancer (Quels sont les affichages obligatoires dans un bar […]

    Rédaction par CréActifs