Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Bien gérer les stocks de l’entreprise

Gestion & Comptabilité
21/09/2022 • Temps lecture : 4 mn • rédaction par Enzo de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Comprendre les enjeux de la gestion des stocks
    • Se familiariser avec le vocabulaire comptable
    • Utiliser les formules de calculs

    En comptabilité, les comptes de stocks correspondent à un élément important des comptes annuels de l’entreprise. Au-delà du fait qu’il faut réaliser une fois par an un inventaire des stocks, leur bonne gestion demande de la rigueur, de l’organisation et de la prévision. De votre bonne gestion des stocks, de leur rotation d’un point de vue comptabilité, dépendra la « bonne santé » de votre entreprise en termes de chiffres d’affaires et d’approvisionnement.

    La gestion des stocks d’une entreprise doit être menée par une personne de l’entreprise disposant de la rigueur nécessaire pour prévoir – en temps et en heure – la bonne quantité d’articles et produits dont vous allez avoir besoin pour répondre à la demande. Cela vaut dans tous les secteurs de la restauration à la vente de vêtements.

    Cette tâche est généralement confiée au salarié qui s’occupe de la comptabilité. En effet, le comptable s’occupe généralement de l’organisation administrative, la facturation, les devis, les conditions générales de vente, la gestion des moyens de paiement ainsi que les salaires et bulletins de paie. Il est donc logique de lui confier aussi la gestion des stocks. Pour l’y aider, nous avons élaboré une formation complète et certifiante.

    COMMENT GÉRER SA COMPTABILITE D’ENTREPRISE ?

    Cette formation pour non-comptables, doit vous permettre de comprendre et assimiler les principaux mécanismes et logiques de la comptabilité d’une entreprise pour en assurer la gestion, notamment en ce qui concerne la gestion des stocks.

    Enjeux de la gestion des stocks

    L’objectif est de minimiser les coûts liés aux stocks et aux approvisionnements tout en maintenant un stock suffisant pour assurer la sécurité des commandes. Il est recommandé d’utiliser comme base de travail les données historiques des ventes, les prévisions de vente en fonction de la saisonnalité ainsi que les délais d’approvisionnement des fournisseurs (lesquels peuvent varier selon les périodes de tension).

    En résumé, une bonne gestion des stocks :

    • Permet de mieux répondre à la demande des clients,
    • Est source d’économie,
    • Améliore la compétitivité de l’entreprise.

    Méthode de gestion efficace des stocks

    La méthode de gestion la mieux adaptée aux besoins de votre entreprise sera celle qui vous évitera le surstockage, la rupture de stock et les invendables. Aussi, déterminez en amont :

    • Le moment où vous allez vous approvisionner,
    • Les références et les quantités à acheter,
    • La politique pour les invendus,
    • Les solutions de destockage.

    Cela suppose de connaître les :

    • Besoins de sa clientèle,
    • Tendances du marché,
    • Fournisseurs et distributeurs,
    • Délais de livraison.

    Quelles sont les différentes terminologies de la gestion des stocks à connaître ?

    Stock initial ou SI : c’est le stock au début d’une période donnée.

    Stock final ou SF : cela correspond au stock restant à la fin de la période (ex : fin des soldes).

    Stock minimum : il s’agit du stock qui correspond aux ventes pendant les délais de livraison.

    Stock de sécurité dit aussi stock tampon : on parle ici de quantité de produits à avoir en stock, en plus du stock minimum, qui permet de faire face à un retard éventuel de livraison ou à des ventes supplémentaires durant le délai de livraison.

    Stock d’alerte : c’est le niveau de stock qui déclenche la commande des produits. Il correspond à la valeur du stock minimum auquel on ajoute le stock de sécurité.

    => En résumé, le stock final de la période écoulée correspond au stock initial de la période suivante et ainsi de suite.

    Coefficient de rotation des stocks ou CR : il détermine le nombre de fois où le stock est complètement renouvelé pour réaliser un chiffre d’affaires donné dans une période donnée. Dans le commerce, l’expression « mon stock tourne 3, 4 ou 5 fois dans telle période » est très bon signe. La base est la valeur du stock et non les quantités.

    => En résumé, plus le taux de rotation est élevé, meilleure est la performance.

    Exemple de formule de calcul de la gestion des stocks

    Tout d’abord, calculez le stock moyen de la période :

    • SM = (SI + SF) / 2

    Ensuite, déterminez le coefficient de rotation des stocks :

    • CR = CA / SM (au prix de vente) ou CR = Coût d’achat des marchandises vendues / stock moyen (au coût d’achat)

    Méthode de calcul de la durée de rotation des stocks ou couverture de stock

    Il s’agit d’un indicateur très important pour le point de vente – y compris en cas de franchise – qui se mesure en nombre de jours. Il permet de savoir combien de jour il vous faut pour renouveler le stock moyen. Pour calculer la vitesse d’écoulement du stock moyen, utilisez la formule suivante :

    • DR = Durée de la période / coefficient de rotation

    La durée de la période de référence peut être d’un an (votre base sera de 360 jours) ou bien d’un mois (la base sera de 30 jours).

    Votre objectif sera de baisser au maximum la durée de rotation des stocks. En effet, garder longtemps des produits en stock coûte cher. Veillez donc à ce que la durée soit la plus courte possible pour une activité courante donnée.

    Au final, dès la réalisation de votre business plan ou de votre levée de fonds, la bonne évaluation de votre capital de départ nécessaire au lancement de votre entreprise est déterminante. Veillez à constituer un stock minimum judicieux.

    CONDUIRE UN PROJET DE CRÉATION D’ENTREPRISE

    L’objectif de cette formation est de valider les grandes étapes de la création d’entreprise du candidat : structurer son projet, préciser son offre, choisir son statut juridique, rédiger son Business Plan et réaliser les démarches d’immatriculation. Les notions de base de comptabilité sont également abordées.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Gestion & Comptabilité

    Maîtriser les règles de la facturation papier ou électronique

    29/09/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    Obligation de facturation en entreprise Que vous décidiez de créer une société ou de vous installer en tant qu’auto entrepreneur, vous devez tenir une comptabilité et établir dans certains cas des factures. C’est une obligation légale imposée par l’article L441-9 du Code de commerce « Tout achat de produits ou toute prestation de service pour une […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs
    Gestion & Comptabilité

    Maîtriser l’usage des tableaux de bords et indicateurs de l’entreprise

    27/09/2022 • Temps de lecture : 5 mn

    Pour suivre la croissance de votre chiffre d’affaires, votre rentabilité, le taux d’emploi, etc., il est impératif de savoir lire, comprendre et interpréter des indicateurs tant comptables que commercial. Vous allez apprendre à suivre, contrôler, calculer et comparer facilement les performances de votre entreprise, au moyen d’instruments de mesure automatique. A la clé, tous vos […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs
    Gestion & Comptabilité

    La relation avec son banquier

    7/06/2022 • Temps de lecture : 10 mn

    Il est conseillé de rencontrer son banquier au moins une fois par an, afin de faire le point sur l’année passée ainsi que des prévisions sur l’année prochaine. C’est aussi l’occasion de négocier/renégocier les taux d’intérêts, les frais de tenue de compte, les commissions sur transactions, ainsi que les différents concours bancaires dont vous aurez […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs