Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
Event : Journée de la Création d'Entreprise
0
Rendez-vous avec un conseiller

Participez à des conférences & ateliers ! Échangez avec entrepreneurs aguerris. ✨

Tout savoir pour créer la boîte de vos rêves ! 🚀

👉 Au programme ?

  • 13 conférences animées par des entrepreneurs à succès
  • 1 table ronde animée par le fondateur de Colombus Café, Philippe Bloch
  • Des rendez-vous individuels avec nos conseillers entrepreneuriat

Places limitées ! Inscrivez-vous dès maintenant (c’est gratuit !) 

🔗 Je m’inscris

Ma sélection

Création d’entreprise : les erreurs à éviter

Entrepreneuriat
25/05/2024 • Temps lecture : 7 mn • rédaction par Sabine de CréActifs
Création d'entreprise, les erreurs à éviter Femme à pull jaune regardant dans des jumelles, sur fond jaune
SOMMAIRE
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Identifier des bonnes pratiques et méthodes
    • Connaître les points de vigilance avant de créer une entreprise
    • Gagner en sérénité et réussite

    Ne perdez ni votre temps, ni votre énergie et encore moins votre argent en évitant les 10 pièges classiques du créateur d’entreprise non averti. Voici en quelques lignes des conseils pratiques qui vous éviteront de commettre des erreurs de débutant.

    L’entrepreneuriat est une aventure passionnante et très enrichissante : c’est la découverte d’un nouvel univers, avec ses règles et ses surprises. Mieux vaut être bien averti avant de créer son entreprise, et dans la mesure du possible, anticiper les épreuves. C’est la raison d’être de notre guide : création d’entreprise, les erreurs à éviter grâce à nos conseils pour bien démarrer votre activité.

    Manquer de confiance en soi

    Formez-vous pour maîtriser votre sujet

    Très souvent, la problématique du porteur de projet et du jeune dirigeant est la solitude, et par conséquence la baisse progressive du niveau de confiance en soi. En effet, la recherche de partenaires financiers, la conquête des premiers clients, les négociations fournisseurs et tant d’autres activités en lien avec le lancement, peuvent générer en vous un sentiment de perte de contrôle et de ne pas être à la hauteur.

    Prenez les devants et imposez-vous un minimum de rendez-vous par semaine avec des professionnels de votre secteur ou des entrepreneurs comme vous. Prenez grand soin de votre “capital confiance”. Il vous permettra de vous surpasser dans des périodes difficiles. De plus, n’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels du secteur, car eux aussi sont passés par cette phase.

    Enfin, la confiance en soi passe aussi par la bonne préparation et la connaissance. N’oubliez pas de vous former afin de maîtriser et de connaître parfaitement votre sujet. Vous serez ainsi à l’aise pour discuter de comptabilité, bilan comptable, trésorerie… avec votre banquier ou investisseur, afin d’obtenir par exemple des capitaux. De même, le pilotage des opérations commerciales et la vente auprès de partenaires et de clients, implique de savoir :

    • Mettre en œuvre votre plan marketing ;
    • Dérouler de A à Z une action commerciale ;
    • Assurer la gestion de la production de biens et/ou services.

    Si vous ne maîtrisez pas ce sujet, cette formation est faite pour vous !

    PILOTER LES OPÉRATIONS COMMERCIALES ET LA PRODUCTION DE BIENS ET / OU SERVICES

    Les objectifs de cette formation sont de vous permettre de positionner votre offre sur le marché, mettre en place une stratégie marketing et commerciale pour développer votre activité et assurer la gestion de la production de biens et/ou services.

    Choisir le mauvais statut

    Vous vous demandez quel est le meilleur statut juridique en vigueur pour votre activité ? Identifiez bien les avantages et les inconvénients de chaque structure juridique : auto-entreprise ou micro-entreprise, EURL, SASU, SARL, SAS, SCI …

    Le statut juridique détermine les obligations fiscales et sociales de l’entreprise. Il influence également les responsabilités de l’entrepreneur et la gestion quotidienne. Opter pour un statut inadapté peut entraîner des conséquences financières désastreuses. Par exemple, choisir l’auto-entreprise pour un projet nécessitant des investissements importants peut limiter la croissance.

    Pour choisir le bon statut, il faut d’abord évaluer votre projet. L’entrepreneur doit considérer la nature de son activité, le volume d’affaires prévu, et les perspectives de développement. Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons conçu un tableau comparatif des différents statuts juridiques.

    Une mauvaise organisation

    Planifiez vos tâches et fixer des échéances

    L’organisation est la clé de votre réussite ou de votre échec : vous voilà prévenu(e) !

    Être bien organisé, c’est avoir un cap, une vision de l’endroit où vous voulez emmener votre entreprise, et c’est mettre des dates sur les objectifs à atteindre. Sans organisation, vous allez vous épuiser et vous perdre, car vous n’aurez pas priorisé vos actions.

    Vous devrez donc planifier vos journées, semaines et mois de travail à venir. Par exemple, si vous souhaitez communiquer sur votre site internet et les réseaux sociaux, utilisez un planning éditorial pour vous aider.

    L’utilisation de tableaux de bord avec des critères pertinents devrait être un début de solution.

    Imposez-vous également des pauses pour voir votre famille, vos amis ou pratiquer votre passion. Ces moments sont très importants. La réussite d’une création d’entreprise se fait sur plusieurs années et, très rarement en quelques mois. Votre équilibre personnel est primordial pour ce long voyage.

    Le saviez-vous ? 5% des entrepreneurs estiment qu’une situation familiale défavorable est le principal frein à l’entrepreneuriat, et 8% considèrent que le manque de soutien est bien plus délétère encore à la réussite d’un projet entrepreneurial (source WikiCréa 2018).

    Création d’entreprise, les erreurs à éviter : une mauvaise gestion financière

    Évitez de manquer d’argent

    Lors du lancement de votre activité, avant même d’avoir vos premiers clients, vous aurez à dépenser de l’argent (choix et création des statuts juridiques, création de site internet, achat de matière première…). Très souvent, votre situation financière ressemblera à un jeu d’équilibriste : beaucoup de données financières à connaitre, la gestion des taux de TVA, de nombreux tableaux financiers à remplir (compte de résultat, bilan, tableau de trésorerie…).

    Près d’un tiers des entreprises qui coulent le sont à cause d’une mauvaise gestion financière.

    C’est pourquoi nous vous conseillons de faire suivre votre activité financière par un expert-comptable, depuis la création de votre entreprise jusqu’au lancement. En effet, en plus de bénéficier du savoir-faire d’une personne compétente, vous allez gagner du temps et vous sentir sécurisé.

    Par ailleurs, si l’argent vient à manquer : Do It Yourself ! Tout seul, mais accompagné au départ : une bonne formation vous donnera le bon cap et vous permettra de réaliser des économies.

    Comment créer son portfolio d'entrepreneur

    COMMENT CRÉER UN SITE INTERNET, LE GÉRER ET LE RÉFÉRENCER ?

    Cette formation a pour objectifs de vous permettre d’être autonome dans la commercialisation de vos produits ou de services en ligne, créer, gérer et rendre visible votre site vitrine ou e-commerce pour générer du trafic.

    Commercial

    Maintenant que vous avez l’équipement complet, il faut vendre ! Dans la mesure du possible, il faut essayer d’avoir des stratégies commerciales permettant d’avoir des retours sur investissement à court, moyen et long terme. Évitez, par exemple, de prendre une mission de plusieurs mois dès le début, vous obligeant à un effort de trésorerie conséquent que vous ne pourriez-vous permettre. Commencez plutôt avec plusieurs petits clients !

    Création d’entreprise, les erreurs à éviter : une mauvaise communication

    La communication est souvent négligée par les nouveaux arrivants sur le marché. Elle est pourtant indispensable, car elle permet de gagner en visibilité, de fidéliser et de se faire connaitre auprès des futurs clients. Mieux vous ciblez vos clients et leurs besoins, plus l’impact de votre communication sera fort. Soyez prudent avec le budget que vous investissez. Les premières années, votre budget communication devrait être autour des 10% de votre chiffre d’affaires (cela dépend évidemment beaucoup de votre activité).

    Équipe

    Anticipez votre expansion !

    Une fois votre entreprise lancée, vous devrez sûrement embaucher pour continuer à faire croitre votre société. Un personnel peu impliqué, qui n’a pas les mêmes valeurs que vous, risque de mettre en péril la structure, surtout au départ, quand vous êtes peu.

    Afin d’éviter des déboires qui peuvent vous coûter cher, sachez établir un plan de gestion et recrutement des ressources humaines.

    Courrier frauduleux

    Des arnaques financières à gogo !

    Attention ! Dans les premiers mois d’activité, vous allez recevoir des courriers envoyés par des sociétés jouant sur la similitude avec des organismes officiels. Elles proposent des services en aucun cas obligatoires et essayent de vous soutirer des cotisations de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

    Si vous avez un doute, contactez votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Chaque année, les services de l’État mettent en garde contre les tentatives d’escroquerie les plus répandues.

    Sachez, d’ailleurs, qu’aucune cotisation sociale n’est due durant les trois premiers mois d’activité.

    Appels de cotisations sociales

    Pensez à vérifier le montant de vos cotisations calculé par l’agence de Sécurité sociale des indépendants (ex RSI), l’URSSAF ou encore la CIPAV. Sachez que si vous bénéficiez de l’ACCRE, il se peut que vos appels de cotisations ne prennent pas en compte cette aide. Il vous faudra donc contacter l’organisme concerné et lui transmettre une copie de votre acceptation d’ACCRE.

    Adhésion au régime de retraite AGIRC ARRCO

    Dans les trois premiers mois, vous allez devoir adhérer à un organisme de retraite complémentaire pour vos salariés (même si vous n’en avez pas). En fonction de votre code NAF, un organisme peut vous être imposé. Si cela n’est pas le cas, vous avez le choix. Passé le délai de trois mois, un organisme vous sera attribué d’office. À savoir : les taux de cotisations et de remboursements sont identiques d’un organisme à l’autre.

    Création d’entreprise, les erreurs à éviter : manquer de partenaires

    Bien démarrer, c’est avant tout bien s’entourer. Si cela n’est pas déjà fait, vous devriez choisir vos partenaires : banquier, assureur, comptable… Avez-vous pensé à l’accompagnement jeune entreprise et au concept de franchise ?

    Et pour en savoir plus sur notre offre de formations à la création d’entreprise, c’est ici !

    3 Commentaire(s)

    1. 13/06/2024
      HUMBLOT

      Trés intéressant ! J’ai durant ma formation chez Créactifs appris beaucoup de choses qui m’ont permis de passer une première année avec un résultat positif !

    2. 13/06/2024
      Corinne

      Bonjour,

      avez-vous un conseil à donner pour choisir une RC pro ou exploitation concernant mon activité d’intervenante-formatrice dans une école privée, à temps partiel?

      Merci

      1. 13/06/2024
        Guillaume Besnard – Consultant Formateur en création, reprise et développement d’entreprise

        Bonjour,

        nous vous invitons à vous renseigner auprès d’une assurance pour cette question.

        Très bonne journée

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Comment devenir ghostwriter
    Communication & Marketing

    Comment devenir ghostwriter indépendant ?

    29/05/2024 • Temps de lecture : 7 mn

    Découvrez comment devenir un ghostwriter indépendant : compétences à acquérir, statut, où trouver des missions…

    Rédaction par Marine de CréActifs
    Entrepreneuriat

    Comment automatiser son entreprise pour améliorer sa productivité ?

    13/05/2024 • Temps de lecture : 5 mn

    Découvrez comment automatiser votre entreprise pour booster votre productivité. Nos experts vous partagent leurs techniques.

    Rédaction par Nicolas de CréActifs
    Entrepreneuriat

    Comment tester son idée d’entreprise ?

    1/05/2024 • Temps de lecture : 5 mn

    Vous avez trouvé un bon concept ? Nos experts vous disent comment tester votre idée d’entreprise avant de vous lancer.

    Rédaction par Sabine de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Comment créer son entreprise de services à la personne ? Formation de 5 jours

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Créez votre entreprise de services à la personne en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs
    Comment lancer sa marque de vêtement

    Formation en 5 jours : Créer une marque de vêtement

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Lancez votre marque de vêtement en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs

    Parcours certifiant : Conduire un projet de création d’entreprise

    18/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par Inès Coppin

    Les outils de la même catégorie

    Diag ouverture gite

    Diagnostic de préouverture d’un gîte ou chambre d’hôtes

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous avez pour projet de créer une activité de gîte ou chambre d’hôte et vous vous êtes déjà poser les 5 questions clés pour ce type de projet entrepreneurial. Bonne nouvelle pour vous, l’hébergement touristique est en vogue et la demande ne cesse de croître, surtout depuis la crise sanitaire. De plus, ce projet d’entreprise […]

    Rédaction par CréActifs
    Diag ouverture restaurant

    Diagnostic de préouverture d’un bar, restaurant

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous êtes nombreux à vous lancer dans l’ouverture d’un bar à thème ou bien à racheter un restaurant. Si de premier abord, devenir patron d’un bar restaurant est à la portée de tous, il n’est pas toujours évident de maîtriser tous les fondamentaux avant de se lancer (Quels sont les affichages obligatoires dans un bar […]

    Rédaction par CréActifs