Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Dépenses de formation en 2022 : doublement du crédit d’impôt formation des dirigeants

Financement & Aides
30/11/2021 • Temps lecture : 3 mn • rédaction par Enzo de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    Budget
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Doublement du crédit d’impôt formation des dirigeants
    • Autres mesures fiscales attendues pour 2022 par les entrepreneurs

    Bonne nouvelle pour les créateurs d’entreprise et chefs d’entreprise : le crédit d’impôt accordé par l’Etat en faveur des dépenses de formation va doubler à partir du 1er janvier 2022 !

    Crédit d’impôt formation pour les entreprises de moins de 10 salariés

    En effet, tout entrepreneur relevant d’un régime réel d’imposition (ou exonérés en application d’un dispositif de faveur) va pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt plus avantageux. L’article 244 quater M du Code Général des impôts est modifié par le projet de budget 2022 actuellement en débat au Parlement. Il prévoit de doubler le produit du nombre d’heures passées par le chef d’entreprise en formation, par le taux horaire du Smic, à 40h par an.

    Cette mesure d’incitation fiscale permettra de faciliter l’accès des travailleurs indépendants à la formation continue. Conformément au plan de relancer en faveur des travailleurs indépendants présente le 16 septembre dernier, l’article 5 du projet de loi de Finances pour 2022 va ainsi doubler le montant du crédit d’impôt en faveur de la formation des dirigeants pour les entreprises de moins de 10 salariés.

    Si cette mesure votée par les députés était adoptée en Commission mixte paritaire (ce qui devrait être le cas malgré le rejet du texte par les Sénateurs), le crédit d’impôt plus avantageux. Il serait égal au double du produit du nombre d’heures passées par le chef d’entreprise en formation par le taux horaire du Smic. Il resterait plafonné à 40 heures de formation par année civile et par entreprise, pour atteindre les 419 euros.

    Cette mesure devrait s’appliquer aux dépenses de formation engagées à compter du 1er janvier 2022 et jusqu’au 31 décembre 2022. Le crédit d’impôt est cumulable avec un financement de la formation par le Compte personnel de formation.

    Envie de vous former pour améliorer votre croissance et votre chiffre d’affaires ? Avez-vous pensé à la transformation digitale de votre entreprise (gain de temps, économie d’échelle, réactivité, nouveaux leviers de croissance, télétravail du personnel, etc.). Cela fait en effet partie des secteurs porteurs en 2021 et l’année prochaine.

    Vous allez savoir analyser la situation et le contexte de l’entreprise afin de définir des objectifs opérationnels de digitalisation de l’activité. Cette formation vous permettra en outre d’évaluer la capacité de l’organisation à évoluer, mais aussi d’analyser les différents services pour identifier les tâches et activités qui seront à transformer. Enfin, vous allez apprendre à investir dans les outils digitaux les plus adéquats pour votre activité et à élaborer un plan d’actions opérationnelles.

    Autres mesures fiscales pour 2022

    A quelques mois des élections Présidentielles de mai 2022, le Gouvernement envisage par ailleurs de faciliter la transmission d’entreprises. Ceci s’explique en raison des difficultés économiques et sanitaires liées au Covid-19 qui peuvent pénaliser certaines cessions. Il est aussi prévu d’inciter à la transmission d’entreprises.

    Tout d’abord, les plus‑values réalisées à l’occasion de la cession d’une entreprise, lors du départ à la retraite du cédant, seront éligibles au dispositif d’exonération dérogatoire prévu à l’article 151 septies A du code général des impôts. Il s’agit d’une exonération totale des plus-values professionnelles soit dans la limite de :

    • 250.000 euros s’agissant d’entreprises dont le commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter sur place ou de fournir le logement (première catégorie d’entreprises),
    • 90.000 euros s’agissant des autres entreprises (seconde catégorie d’entreprises).

    Ensuite, les plus‑values réalisées à l’occasion de toute transmission d’une entreprise individuelle ou d’une branche complète d’activité pourront, sous certaines conditions, bénéficier d’un dispositif d’exonération totale ou partielle. Toutefois, il faudra notamment que la valeur des éléments transmis n’excède pas respectivement 300.000 euros et 500.000 euros (article 238 quindecies du CGI).

    Si l’article 5 du projet de loi de Finances pour 2022 était adopté, tout exploitant qui part en retraite d’ici le 31 décembre 2021, bénéficiera d’une exonération totale de la plus‑value de cession à titre onéreux d’une entreprise individuelle ou des parts d’une société de personnes relevant de l’impôt sur le revenu (IR). Il aura 36 mois (au lieu de 24 mois jusqu’à présent) pour faire effectivement valoir ses droits à la retraite.

    Enfin, un dispositif similaire est envisagé pour les dirigeants de petites ou moyennes entreprises (PME) partant eux aussi à la retraite. Jusqu’au 31 décembre 2022, ils auront droit à un abattement fixe de 500.000 euros sur les plus‑values de cession des titres de la société soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) qu’ils dirigent. Ce bonus est fortement appréciable de même que les différentes aides fiscales à la création d’entreprise !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Financement & Aides

    Comment assurer le Financement d’un Projet de Création d’Entreprise en période de crise ?

    8/09/2022 • Temps de lecture : 10 mn

    Allianz Trade estime que la croissance du PIB mondial ne devrait pas dépasser +2,6% en 2022, avec une entrée en récession dès 2023 (-0,3%). Il peut alors sembler difficile d’aller chercher des financements pour créer son entreprise ! Et pourtant, c’est justement maintenant que l’économie a besoin de soutenir, encourager les talents, innovations et projets […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    Les nouveautés sur l’ACRE : aide à la création ou la reprise d’entreprise

    20/07/2022 • Temps de lecture : 4 mn

    Vous avez constaté que l’aspect financier de la création d’entreprise est crucial. C’est pourquoi, au moment de se lancer, il est fortement recommandé aux entrepreneurs de se renseigner sur les aides à la création d’entreprise qui existent et les conditions pour en bénéficier. Parmi ces aides, la plus connue est l’ACRE : l’aide à la […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    L’aide sociale à la création d’entreprise : ACRE

    8/07/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) est devenue l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE) pour bénéficier à plus de personnes. Il s’agit d’un dispositif public qui donne droit sous certaines conditions à une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois (sauf pour les micro-entrepreneurs où l’exonération est différente). Elle […]

    Rédaction par Marine de CréActifs