Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New
0
Rendez-vous avec un conseiller

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Pourquoi entreprendre après un licenciement économique ?

Entrepreneuriat
24/01/2023 • Temps lecture : 5 mn • rédaction par Enzo de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article
    VOUS ALLEZ APPRENDRE
    • Toutes les aides que vous pouvez percevoir
    • Durée du CSP et de l’indemnité
    • Droits du licencié économique

    Quand on perd son emploi, c’est souvent difficile et long de rebondir. Pour vous aider à passer le cap, vous pouvez vous rapprocher de réseaux d’entrepreneurs comme CréActifs. Pendant le versement de votre indemnité chômage par Pôle Emploi, vous avez la possibilité de rechercher un nouvel emploi salarié, de vous former gratuitement ou de créer votre entreprise. Grâce au CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle), un dispositif d’indemnisation et d’accompagnement vers la création ou la reprise d’entreprise auquel vous avez droit, c’est possible ! Une période de chômage peut se transformer en opportunité de monter son entreprise. Saisissez-là !

    Contrairement à une rupture conventionnelle, le licenciement économique est une mise au chômage imposée au salarié. Votre employeur ne peut vous licencier économiquement que si la loi l’y autorise. Le code du travail lui impose une démarche précise à respecter. L’employeur doit, dans un premier temps, vous adresser une convocation à un entretien préalable pour licenciement. Lors de cet entretien, il a le devoir de vous informer de sa décision et de vous proposer de bénéficier d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) pour faciliter votre retour à l’emploi. Il doit ensuite vous adresser une lettre de licenciement. Et c’est là que votre totale liberté vous offre l’opportunité d’assouvir l’envie de devenir votre propre patron.

    Le CSP : définition, procédure, indemnités, durée, avantages

    Définition du CSP

    Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) a pour but de proposer au licencié économique un parcours de retour à l’emploi ou un moyen de reconversion par la création ou la reprise d’entreprise. Votre employeur se doit de vous proposer ce dispositif si l’entreprise remplit les conditions suivantes :

    • Avoir moins de 1000 salariés
    • Être en redressement judiciaire (sans condition d’effectif)

    Pour bénéficier du CSP, vous devez remplir les conditions suivantes :

    • Avoir travaillé au moins 88 jours (ou 610 heures) au cours des 28 derniers mois pour les salariés de moins de 53 ans,
    • Avoir travaillé au moins 88 jours (ou 610 heures) au cours des 36 derniers mois pour les salariés de plus de 53 ans.

    Procédure liée au CSP

    A cette étape, vous avez le choix d’accepter ou de refuser le CSP. Une fois la proposition faite par votre employeur, vous disposez de 21 jours pour répondre.

    En cas d’acceptation, le contrat de travail est rompu immédiatement et vous acquérez le statut de stagiaire en formation professionnelle. Vous passez sous contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Si vous refusez, le licenciement économique se poursuit.

    Indemnisation pendant le CSP

    Vous percevrez alors votre indemnité de licenciement ainsi que vos allocations chômage (calculées sur votre salaire brut).

    Durée de l’indemnité CSP

    Cette indemnisation a une durée de 12 mois maximum et s’élève à 75 % du salaire journalier brut de référence. Vous pouvez donc profiter de cette période pour vous former à la création d’entreprise avec CréActifs !

    FORMATION : 5 JOURS POUR CRÉER SON ENTREPRISE

    L’objectif de cette formation est de vous initier à tous les aspects de l’entrepreneuriat – commerciaux, financiers, juridiques et gestion d’entreprise – pour être autonome.

    Le CSP : un dispositif d’accompagnement sur-mesure

    Pour les porteurs de projet, le CSP offre la possibilité de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Tout d’abord, vous aurez droit à un entretien individuel avec un conseiller Pôle Emploi. Celui-ci établira votre profil, puis vous dirigera vers la formation CréActifs qui vous convient le mieux.

    Il est important de noter que vous serez suivi(e) par un conseiller Pôle Emploi durant toute la durée du CSP.

    L’accompagnement s’achève sur un entretien de fin, permettant de faire le bilan de ces 12 mois de contrat de sécurisation professionnelle. La condition pour continuer à bénéficier du dispositif avantageux est de continuer cet accompagnement jusqu’à son terme. Si vous créez votre société pendant le CSP, vous devrez quitter ce dispositif et vous rebasculerez en ARE (Allocation Retour à l’Emploi).

    En effet, si vous souhaitez créer pendant votre CSP, vous serez obligé d’en sortir pour vous réinscrire auprès de Pôle Emploi. Vous serez indemnisé à hauteur de 57 % de votre salaire brut (au lieu des 75 % en CSP sur la durée restante d’indemnisation). Le choix dépendra fortement de l’avancement de votre projet et si celui-ci nécessite une création rapide, il faudra opter pour le versement de vos allocations chômage. Cela vous permettra de ne pas devoir différer vos démarches administratives.

    Petit conseil : optimisez le temps accordé pendant votre CSP pour vous former à la comptabilité, à la vente et au marketing, ou encore pour savoir créer et gérer votre site internet professionnel, les réseaux sociaux, etc. Vous pouvez aussi utiliser vos droits acquis sur le Compte personnel de formation. Vos revenus seront ainsi optimisés et c’est légal.

    Aides auxquelles vous pouvez prétendre

    Vous pouvez donc décider de continuer à vous former sur les 12 mois de vos droits au CSP et de créer votre entreprise après cette échéance. Dans tous les cas, vous pourrez bénéficier d’aides comme l’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise) ou des exonérations de certaines cotisations sociales (comme l’assurance maladie, la retraite de base, l’invalidité, les allocations familiales).

    Sachez que le CSP peut être prolongé dans certains cas (reprise d’une activité professionnelle temporaire, arrêt maladie, congé de maternité, de paternité ou d’adoption).

    Entrepreneurs CréActifs : ils ont connu le licenciement économique puis le succès

    Chez CréActifs, nous formons de nombreux futurs entrepreneurs licenciés pour motif économique : tous ont su rebondir pour créer la société dans laquelle ils s’épanouissent aujourd’hui !

    Nous vous présentons des histoires de licenciements économiques qui se sont transformés en création d’entreprises pérennes :

    En 2015, Emmanuelle fait face à un licenciement économique. Pour elle, c’est le moment de se lancer. Après avoir suivi une formation CréActifs, elle crée CréaliFormation, un centre de formation spécialisé dans les métiers de bouche. Elle accompagne les artisans bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers et restaurateurs dans leurs projets de création d’entreprise.

    Créali Formation, portrait d’entrepreneur Créactifs

    Vous voulez vous aussi créer et promouvoir votre organisme de formation ? CréActifs a une solution adaptée.

    Sabine a vécu deux licenciements économiques consécutifs avant d’oser l’aventure de l’entrepreneuriat. Passionnée par le tricot depuis toujours, elle décide, après sa formation CréActifs, de fonder la boutique Les Pelotes de Pénélope. C’est une boutique de fils à tricoter et d’accessoires de customisation. Le plus ? Elle organise parfois des ateliers dans sa boutique !

    Les Pelotes de Pénélope, portrait d’entrepreneur Créactifs

    Se former pour pouvoir mieux rebondir

    En somme, le chômage n’est pas une fin en soi. Votre but est le retour à l’emploi pour gagner à nouveau un revenu confortable. C’est sans doute le bon moment pour changer de cap dans votre carrière. Quitter le salariat pour se mettre à son propre compte implique de prendre des risques. Mais des aides financières, des conseils et de l’accompagnement permettent de maîtriser le risque et d’aborder sereinement sa reconversion professionnelle.

    Le CSP vous offre la possibilité de bien réfléchir à vos ambitions professionnelles… En effet, 20% des salariés qui en bénéficient avancent sur leur réflexion de projet d’entreprise : au final, environ 10% passent à l’action (1). Le CSP vous permet donc de vous former dans les meilleures dispositions, afin de débuter l’aventure entrepreneuriale de votre vie !

    (1) Source : Enquête CréActifs

    Pour en savoir plus, découvrez notre offre de formations à la création d’entreprise !

    10 Commentaire(s)

    1. 03/02/2023
      Sophie

      Bonjour, merci pour votre article.
      Je viens d’être licenciée économiquement, et il me reste mes trois mois de préavis non effectué, étant donné qu’il s’agit d’un licenciement économique. Mon contrat prend donc fin dans trois mois.

      J’aimerais créer une entreprise. Pour pouvoir toucher le chomage, dois-je attendre la fin de mon contrat pour créer l’entreprise, ou puis-je la créer maintenant et m’inscrire quand même au chomage dans trois mois ?

      Merci beaucoup,
      Sophie

      1. 03/02/2023
        Juliette Brossard

        Bonjour, les PSE sont très différents d’une société à une autre, il n’est donc pas possible de répondre à vos questions spécifiques sans avoir le détail de votre PSE. Je vous encourage à vous rapprocher des délégués du personnel de votre entreprise pour en connaître parfaitement la teneur ou auprès de Pole emploi pour le calcul des indemnités de chômage. Si vous souhaitez être accompagnée dans votre projet de création d’entreprise, je vous invite à contacter nos Conseillers en Entrepreneuriat au 01 48 74 63 90.

      2. 03/02/2023
        ben

        bonjour sophie je suis dans le meme cas que vous avez vous eu un retour? merci

        1. 03/02/2023
          Juliette Brossard

          Bonjour, les PSE sont très différents d’une société à une autre, il n’est donc pas possible de répondre à vos questions spécifiques sans avoir le détail de votre PSE. Je vous encourage à vous rapprocher des délégués du personnel de votre entreprise pour en connaître parfaitement la teneur ou auprès de Pole emploi pour le calcul des indemnités de chômage. Si vous souhaitez être accompagnée dans votre projet de création d’entreprise, je vous invite à contacter nos Conseillers en Entrepreneuriat au 01 48 74 63 90.

    2. 03/02/2023
      Gilles

      Bonjour
      Je pourrai envisager un licenciement économique. Du moins le proposer par rapport à d’autres collègues.

      (si j’ai bien compris je toucherais en net 75% de mon salaire brut actuel et ce, pendant 12 mois).
      Soit en gros mon salaire actuel.
      C’est bien cela?

      Ayant l’envie de créer une entreprise. Pourrais je cumuler les indemnités liées au csp avec les revenus de l’entreprise crée ?

      En effet je pourrai dès maintenant devenir sous-traitant d’un éditeur de logiciel pour à minima 50 jours de presta par an.

      1. 03/02/2023
        Juliette de CréActifs

        Bonjour, vous pouvez cumuler les indemnités liées au CSP avec les revenus de votre entreprise créée mais Pôle Emploi les réajustera en fonction. De plus, si vous créez votre entreprise pendant le CSP, vous quitterez ce dispositif. Sachez que vous bénéficiez de droits à la formation dans le cadre de votre CSP et que CréActifs peut vous former / accompagner dans la création et le développement de votre entreprise. N'hésitez pas à nous contacter au 01 48 74 63 90.

    3. 03/02/2023
      Grégoire

      Bonjour,

      J'ai créé une société il y a un an en étant salarié. Je n'arrive pas à développer l'activité en même temps. Je souhaite bénéficier du chômage pour me concentrer sur mon activité. La rupture conventionnelle est impossible avec mon employeur. Et pourrir la situation pour me faire licencier n'est pas dans mes valeurs.
      Quelle est la méthode la plus approprié dans ma situation?
      Le fait de prendre un CDD de plus de 4 mois peut-il me permettre d'avoir le droit au chômage?
      En faisant un PV stipulant que je ne me rémunère pas.

      1. 03/02/2023
        Juliette de CréActifs

        Bonjour Grégoire, le fait de prendre un CDD de plus de 4 mois peut effectivement vous permettre d'avoir le droit au chômage. Vos droits seront calculés en fonction de votre situation. Nous vous invitons à prendre RDV avec un conseiller Pôle Emploi pour réaliser une simulation de vos droits. A bientôt chez CréActifs !

    4. 03/02/2023
      Penelope99

      Bonjour,
      Je vais quitter mon entreprise le 30 juin suite à un PSE. Je vais creer mon entreprise et je pourrais obtenir mes indemnites de licenciement que sur presentation d'un kbis. Entre temps, j'aurais le droit a un conge de reclassement avec maintien du salaire. Dans mes indemnités, il est prévu un montant d'aide à la création de 5 000 euros. L'activité nécessite un peu plus de budget au démarrage. Ainsi, est ce que je peux tout de même prétendre à L'ARCE sachant que l'entreprise sera deja créée (nécessaire à la rupture du contrat de travail) et qu'une indemnité est deja prévue par l'employeur?

      1. 03/02/2023
        Juliette de CréActifs

        Bonjour, la 1ère partie de l'ARCE est versée au moment de la création d'entreprise. Nous vous conseillons de vous rapprocher de Pôle Emploi pour effectuer les calculs de vos indemnités en fonction de votre situation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Entrepreneuriat

    Formateur indépendant : les 5 secteurs porteurs pour les prochaines années

    31/01/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    La formation professionnelle est en plein essor. CréActifs, spécialiste de la formation des créateurs d’entreprises peut en témoigner. Nous vous invitons à envisager votre futur métier de formateur indépendant en vous inscrivant dans les secteurs d’avenir. Qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle ou tout simplement d’une installation à votre compte, la base de votre futur métier […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Entrepreneuriat

    Les erreurs à éviter lors du lancement d’une micro-entreprise

    30/01/2023 • Temps de lecture : 8 mn

    Vous ne seriez pas les premiers à les faire, et certainement pas les derniers non plus. Voici 10 erreurs à éviter en se lançant en auto-entreprise.

    Rédaction par Superindep
    Entrepreneuriat

    Micro-entreprise : un statut idéal pour une reconversion professionnelle

    30/01/2023 • Temps de lecture : 4 mn

    Lorsque l’on entreprend une reconversion professionnelle, qu’elle soit envisagée dans le cadre d’une transition collective ou non, et que l’on décide de travailler dans un nouveau domaine d’activité, l’idéal est d’être bien préparé. En effet, il ne s’agit pas seulement de donner du sens à votre travail et d’améliorer votre qualité de vie. Il vous […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Comment créer son entreprise de services à la personne ? Formation de 5 jours

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Créez votre entreprise de services à la personne en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs
    Comment lancer sa marque de vêtement

    Formation en 5 jours : Créer une marque de vêtement

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Lancez votre marque de vêtement en 6 mois !

    Rédaction par CréActifs

    Bilan de compétences entrepreneuriales

    21/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs

    Les outils de la même catégorie

    Sauvegarde de l'emploi

    Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) et Plan de départ Volontaire (PDV)

    12/01/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    La création d’entreprise dans le cadre d’un PSE ou d’un PDV Votre employeur va procéder à des licenciements économiques importants. La loi lui impose de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) dont l’objectif est de faciliter la réinsertion dans l’emploi ou la reconversion professionnelle des salariés licenciés. Sachez que le Plan […]

    Rédaction par Marine de CréActifs
    Diag ouverture gite

    Diagnostic de préouverture d’un gîte ou chambre d’hôtes

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous avez pour projet de créer une activité de gîte ou chambre d’hôte et vous vous êtes déjà poser les 5 questions clés pour ce type de projet entrepreneurial. Bonne nouvelle pour vous, l’hébergement touristique est en vogue et la demande ne cesse de croître, surtout depuis la crise sanitaire. De plus, ce projet d’entreprise […]

    Rédaction par CréActifs
    Diag ouverture restaurant

    Diagnostic de préouverture d’un bar, restaurant

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous êtes nombreux à vous lancer dans l’ouverture d’un bar à thème ou bien à racheter un restaurant. Si de premier abord, devenir patron d’un bar restaurant est à la portée de tous, il n’est pas toujours évident de maîtriser tous les fondamentaux avant de se lancer (Quels sont les affichages obligatoires dans un bar […]

    Rédaction par CréActifs