Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
New

Nouveau

Découvrez #OsezEntreprendre, la formation en ligne, 100% gratuite pour découvrir la création d’entreprise 💡

Une formation créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs !

Voir le programme.

Ma sélection

Réforme de la formation professionnelle 2018/2019 – Ce qui a changé

Financement & Aides
09/04/2018 • Temps lecture : 1 mn • rédaction par Anna de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article

    La réforme de la formation professionnelle 2018/2019 a changé plusieurs choses. Voici la liste des principaux points :

    • Monétisation du CPF (Compte Personnel de Formation) :
      • Tous les salariés verront leur CPF crédité en euros et non plus en heures.
      • Chaque salarié voit son CPF crédité de 500€ par an, le montant étant plafonné à 5 000€.
      • Pour les salariés sans qualification, le CPF est majoré, et doit être crédité de 800€ par an, Le montant étant plafonné à 8 000€.
      • Pour adapter la durée de la formation aux besoins de la personne, le CPF pourra être abondé par les entreprises et les accords collectifs de branche.
      • Pour les salariés ayant déjà des heures de CPF le taux de conversion des heures en euros n’a pas encore été établi.
    • Les entreprises verseront chaque année une contribution unique appelée cotisation formation professionnelle intégrant la formation professionnelle et la contribution à la taxe d’apprentissage. Le mode de calcul de la contribution totale reste inchangé.
    • Création d’une application numérique CPF qui permettra de choisir, de s’inscrire et de payer la formation avec le CPF. L’organisme de formation sera directement payé par la Caisse des Dépôts et Consignations.
    • La cotisation formation professionnelle sera collectée par les Urssaf et non plus par les OPCA.

    Les OPCA sont remplacés par « des opérateurs de compétences » organisés par filière économique. Cette nouvelle organisation qui ne sera pas opérationnelle avant 2020 comporte encore des inconnus comme le nombre et le rôle précis des opérateurs de compétence, quelles relations financières seront mises en place entre les Urssaf collecteurs de la cotisation formation professionnelles des entreprises, la Caisse des dépôts et consignations et les opérateurs de compétences…

    • Pour permettre les FEST (formations en situation de travail), les modes de formations innovantes telles que les Moocs et digital learning seront développées.
    • Le congé individuel de formation (CIF) qui est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation longue pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir sera transformé en CPF de transition.

    Envie de changement ? Votre situation professionnelle ne vous satisfait plus ? Pourquoi ne pas envisager la création d’entreprise comme reconversion professionnelle en vous formant avec CréActifs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Les articles de la même catégorie

    Financement & Aides

    Comment assurer le Financement d’un Projet de Création d’Entreprise en période de crise ?

    8/09/2022 • Temps de lecture : 10 mn

    Allianz Trade estime que la croissance du PIB mondial ne devrait pas dépasser +2,6% en 2022, avec une entrée en récession dès 2023 (-0,3%). Il peut alors sembler difficile d’aller chercher des financements pour créer son entreprise ! Et pourtant, c’est justement maintenant que l’économie a besoin de soutenir, encourager les talents, innovations et projets […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    Les nouveautés sur l’ACRE : aide à la création ou la reprise d’entreprise

    20/07/2022 • Temps de lecture : 4 mn

    Vous avez constaté que l’aspect financier de la création d’entreprise est crucial. C’est pourquoi, au moment de se lancer, il est fortement recommandé aux entrepreneurs de se renseigner sur les aides à la création d’entreprise qui existent et les conditions pour en bénéficier. Parmi ces aides, la plus connue est l’ACRE : l’aide à la […]

    Rédaction par Anna de CréActifs
    Financement & Aides

    L’aide sociale à la création d’entreprise : ACRE

    8/07/2022 • Temps de lecture : 3 mn

    L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) est devenue l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE) pour bénéficier à plus de personnes. Il s’agit d’un dispositif public qui donne droit sous certaines conditions à une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois (sauf pour les micro-entrepreneurs où l’exonération est différente). Elle […]

    Rédaction par Marine de CréActifs