Catégorie Trouver des financements pour créer sa société

Vous souhaitez entreprendre mais n’avez pas les fonds suffisants ? Vous craignez qu’une banque ne soit pas disposée à vous accorder un prêt ? Les conseils de CréActifs pour obtenir un financement.

 

Avant toute démarche…

Toutes les banques n’accueillent pas de la même façon les demandes des créateurs d’entreprise. Il est donc essentiel de présenter votre dossier à plusieurs établissements afin de pouvoir choisir celui qui vous proposera les meilleures conditions de montant, durée et taux. Vérifiez le TEG (Taux Effectif Global) qui inclut l’ensemble des intérêts et frais du prêt rapporté au montant emprunté.

 

L’importance d’un dossier complet pour obtenir un financement

Lorsque vous créez votre entreprise, évitez de vous précipiter chez un banquier sans avoir au préalable préparé votre entretien.

En effet, il est primordial de lui présenter un dossier complet et structuré qui rassemble tous les éléments nécessaires : le but de cet entretien est qu’il comprenne que vous êtes la personne de la situation. Lors de la présentation de votre projet, appuyez-vous sur un business plan qui inclut, au moins, une étude de marché et un plan de financement afin de montrer au banquier que vous maîtrisez parfaitement votre sujet, cela ne peut que le rassurer. Il doit effectivement percevoir que votre projet est réaliste (ne vous arrêtez donc pas à la connaissance théorique de votre marché !) pour pouvoir investir dedans. Pensez à faire une synthèse orientée sur les points qui sont essentiels dans votre business plan afin d’en faciliter la lecture.

 

Donner à votre projet de la crédibilité est essentiel, ne minimisez donc pas la somme à emprunter car cela pourrait avoir un effet négatif. Cet entretien représente le moment le plus opportun pour obtenir un financement, il est donc essentiel de maximiser le montant du prêt par rapport à vos investissements car il sera difficile d’obtenir une seconde tranche de financement dans un court délai. Même si vous disposez d’un apport personnel conséquent, recourez plutôt à des financements bancaires afin de conserver des liquidités que vous pourrez réinjecter dans l’entreprise en cas de problème de trésorerie ou de développement. Pensez également qu’une bonne évaluation de vos besoins permet de sécuriser le démarrage de votre activité.

 

Si l’activité de votre projet est différente de celle que vous avez exercée dans votre vie professionnelle, pensez à étayer la présentation du porteur de projet en mettant en avant les expériences et acquis qui servent votre projet et confortent votre rôle au sein de l’entreprise.

 

L’obtention d’un financement passe par le porteur de projet

Lors de l’entretien avec votre banquier, si celui-ci souhaite effectivement en savoir plus sur votre projet, il a également pour but de se faire une idée sur vous. Ainsi, soignez votre présentation physique et préparez votre discours. Pensez également que, dans un entretien, le discours compte moins que le ton et le comportement.

Pour financer votre projet, le banquier doit se sentir en confiance. Il est donc nécessaire de lui faire bonne impression, notamment par votre capacité à communiquer. Vos mots d’ordre : transparence, motivation, pragmatisme et réactivité.

Enfin, pour connaître votre situation financière, votre banquier vous demandera votre situation patrimoniale et, éventuellement, vos relevés bancaires pour analyser vos engagements et votre capacité à gérer votre argent. Il est mieux que vous ne soyez pas à découvert.

 

Ayez un apport pour obtenir votre financement

Lors de la création d’une entreprise, le mieux est d’équilibrer les fonds propres et les emprunts : un apport personnel de 50% est idéal pour un banquier. Toutefois, la banque peut réduire cette exigence à 30% d’apport selon le secteur d’activité de la création d’entreprise, particulièrement si elle nécessite des investissements importants (fonds de commerce, installations, matériel, …). Une insuffisance de fonds propres est souvent rédhibitoire pour l’obtention d’un financement. Si vous ne possédez pas l’argent nécessaire, pensez à solliciter d’autres financements : un prêt d’honneur, vos proches pour de la « love money » ou ayez recours au crowdfunding. Toutes ces sources de financement pourront rentrer dans votre apport et vous permettront de faire effet de levier pour emprunter plus si nécessaire.

 

Votre banquier vous demandera des garanties ou une caution personnelle ainsi que de vous assurer pour couvrir son risque. Sachez que des organismes permettent de limiter la prise de garanties personnelles lors de la création d’entreprise (sociétés de caution mutuelle, réseau France Active…).

 

 

 

Vous êtes actuellement en activité partielle et souhaitez vous former à la création d’entreprise ? Lancez-vous avec CréActifs ! 

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[COVID-19]

Toutes nos formations sont également dispensées en classe virtuelle !

Profitez-en pour vous former !

 

EN SAVOIR PLUS