Catégorie L'étude de marché

Vous avez une idée de création d’entreprise ? Bienvenue dans l’aventure de l’entrepreneuriat !

Il y a plusieurs étapes à respecter pour passer de l’idée de base au lancement final de votre entreprise. Vous êtes au début de votre parcours entrepreneurial, et l’étape première est la réalisation de votre Business Plan ou Plan d’affaires.

Le business plan est une étape qui est trop souvent mise de côté par les personnes souhaitant créer leur entreprise. Il est vrai qu’il s’agit d’un travail long et fastidieux, ce qui peut tenter certains à esquiver cette étape pourtant cruciale. Ne pas faire de business plan lorsque l’on souhaite créer une entreprise, c’est comme construire une maison sans en avoir réalisé les plans avant !

Qu’est ce qu’un Business Plan ?

Le Business Plan est un document écrit (20 à 50 pages selon les projets) qui vous aide à structurer votre projet en répondant à plusieurs questions essentielles. Il vous permet de rassembler vos idées et de les ordonner afin d’étudier la faisabilité de votre projet de création d’entreprise. Le business plan est donc un élément indispensable dans le parcours de l’Entrepreneur. Il est nécessaire de le réaliser correctement car il correspond à la feuille de route de votre projet, celui-ci va apporter de la cohérence à votre projet et déterminer sa viabilité.  Il existe autant de Business plan que d’entrepreneur, celui-ci doit être la description écrite de votre projet de création d’entreprise. Le business plan doit comporter certaines informations qui sont décrites dans la suite de cet article.

Pourquoi réaliser un Business Plan ?

  • Le business plan est votre meilleur allié ! Il vous donnera une vision globale de votre activité, ce qui vous permettra de prendre les décisions stratégiques les plus adaptées en fonction de votre marché et de son évolution. Il vous permettra d’appréhender plus facilement les besoins et ressources nécessaires à l’activité.  C’est un véritable outil de pilotage de l’entreprise !
  • Votre business Plan vous permettra d’établir le modèle économique de votre activité, en trouvant le moyen d’autofinancer l’entreprise et de dégager de la rentabilité.   
  • Ce document est un argument de poids auprès des banques ! Si vous souhaitez réaliser un emprunt pour votre projet, celui-ci peut apporter de la crédibilité et prouver la solvabilité et la faisabilité du projet !
  • Le business plan représente également un tremplin pour attirer les différents investisseurs. Si vous souhaitez lever des fonds, il est impératif de faire un business plan. Ce dernier leur permettra aux de mieux comprendre le projet et attestera de votre sérieux et de votre rigueur.
  • Vous écrivez avant tout pour vous, ce document vous évitera de courir dans tous les sens et de vous perdre dans votre création. Il est difficile d’avoir une vision synthétique de votre projet c’est pour cela qu’il faut vous aider à travers la réalisation du business plan.

Comment faire un business plan ?

Chaque business plan est différent. Cependant, il se compose toujours des parties suivantes :

  • Le résumé du projet : executive summary
  • L’équipe et acteurs du projet
  • Le marché
  • L’offre
  • La stratégie commerciale
  • Prévisionnel Financier
  • Juridique
  • Annexes

Il est important de hiérarchiser les informations, afin d’avoir une structure solide. Il faut aussi mettre en avant les passages important pour faciliter la lecture. N’hésitez pas à agrémenter votre business plan avec des graphiques, tableaux et image en rapport avec votre projet.

L’executive summary (1 à 2 pages)

Cette première partie est l’une des plus importantes de votre business plan, tout le monde la lira mais c’est la dernière étape à rédiger car elle résume l’ensemble de votre Business Plan.

L’executive summary de votre business plan doit comporter : 

  • La problématique à laquelle vous répondez
  • Votre solution
  • Votre positionnement face à la concurrence
  • Le modèle économique de votre entreprise
  • Votre équipe et la pertinence de chaque membre
  • Les résultats à trois ans
  • Votre besoin en financement

L’executive summary, c’est convaincre en moins 3 minutes !

L’équipe et acteurs du projet (1 à 3 pages)

Cette partie comprend la présentation du dirigeant, des associés, les partenaires et fournisseurs du projet.

Qui êtes-vous ? Quelles sont vos motivations ? Quelles sont vos expériences ? Quelles sont vos compétences ? Quelle est votre formation ? Cette partie a pour but de montrer que vous avez la légitimité pour créer et devenir chef d’entreprise. Elle ne doit pas dépasser plus de 3 pages. C’est un CV détaillé de vous qui permet de comprendre votre rôle dans l’entreprise.

Il faudra aussi présenter vos associés, partenaires et fournisseurs et expliquer les raisons qui vous poussent à créer ensemble. Vous pouvez aussi détailler la genèse de votre idée : qu’est ce qui vous a poussé à entreprendre cette aventure ?

Le marché (10  pages)

Cette partie a pour objectif de déterminer les opportunités et menaces de votre secteur d’activité. Il est important d’avoir des données chiffrées sur votre marché pour identifier les caractéristiques de votre future entreprise et définir une stratégie.

Cette étude de marché se compose d’une dizaine de page. Pour la réaliser, vous devrez réunir les éléments suivants :

  • L’étude globale :
    • Le marché (analyse de la demande, sa taille, croissance et évolutions, rentabilité du marché)
    • La concurrence (la concurrence direct, indirects, le positionnement, les facteurs de différenciation)
    • Les fournisseurs (offres, prix, pouvoir de négociation)
    • Les circuits de distributions (les différents modes et leurs coûts)
  • L’étude terrain : L’objectif est d’aller à la rencontre des futurs clients et d’identifier leurs besoins afin de pouvoir établir une stratégie adaptée. L’étude terrain vous servira à réaliser une étude qualitative et/ou quantitative.
  • L’étude qualitative : Elle permet de déterminer les habitudes d’achat et les différents comportements d’un client face à une offre. Pour cela il faut organiser des face-à-face avec vos clients potentiels et préparer un questionnaire permettant d’aborder les thématiques importantes de votre projet.
  • L’étude quantitative : Elle permet d’interroger un échantillon de la population (beaucoup plus grand que l’étude qualitative) qui représente vos clients. Elle vous permettra d’obtenir un maximum d’informations afin de vous aider dans votre prévisionnel financier et déterminer un futur chiffre d’affaires.

L’étude de marché est une étape indispensable dans la création d’entreprise car elle permet de mieux comprendre ses clients pour créer une offre réellement pertinente pour eux.

Grâce à votre étude de marché, vous pourrez dresser le portrait de votre client, quelles sont les habitudes d’achat, pourquoi achètent-ils ?

L’offre (2 à 5 pages)

Cette partie est basée sur la proposition de valeur de votre produit ou service, il s’agit de répondre aux besoins de vos clients identifiés dans l’étude :

  • Ce que vous proposez au client
  • Ses caractéristiques
  • Ses performances
  • Son utilité / A quels besoins répondez-vous ?
  • Ses points forts et faibles (la différence avec les concurrents)
  • La technologie utilisée / Comment fabriquez-vous votre produit ?
  • Son prix
  • A quelle cible voulez-vous vendre ?
  • Contraintes techniques, juridiques, financières…

Votre offre devra répondre aux besoins déterminés dans l’étude de marché et être en accord avec les tendances actuelles et futures.

Il faudra aussi penser à donner tous les besoins matériels et humains pour mettre en place votre offre.

La stratégie commerciale (2 à 6 pages)

Après avoir réalisé votre étude de marché et déterminé les opportunités et menaces, il vous sera possible d’établir votre stratégie commerciale. Il faut que celle-ci soit adaptée en fonction des forces et faiblesses de votre projet afin de prendre les bonnes décisions.

La stratégie commerciale comprend notamment le « Mix Marketing »

  • La politique prix (quel prix est adapté à ce que je propose, quel est mon positionnement, qu’est-ce qui me différencie des concurrents ?)
  • La politique produit (quelles sont les caractéristiques de mon produit qui me différencient des concurrents)
  • La distribution (quel canal de distribution faut-il choisir pour vendre au client)
  • La communication (les actions de publicité, de marketing direct et promotion des ventes)

L’image de marque est aussi très importante pour une entreprise, c’est pour cela que vous devez l’expliquer, afin que le client imagine votre produit aujourd’hui et dans quelques années. Il est aussi important d’expliquer l’évolution de votre produit et service pour les prochaines années.

Il faut déterminer le budget des actions marketing à mettre en place ainsi qu’un planning pour chaque opération. Se donner des objectifs chiffrés, est primordial afin d’analyser l’efficacité des différents modes de communication et le taux de transformation client.


Prévisionnel financier (5 à 10 pages)

Le prévisionnel financier est la partie chiffrée de votre business plan. Il doit permettre de vérifier la viabilité de votre projet et ainsi prouver aux banquiers et/ou investisseurs que vous générez du chiffre d’affaires. Les prévisions sont en général basées sur les trois premières années.

Le prévisionnel financier doit comporter :

  • L’hypothèse de chiffre d’affaires et les justifications
  • Le compte de résultat et le bilan prévisionnel
  • Le tableau de trésorerie
  • Le Plan de financement

Cette partie est la plus importante car elle permet de chiffrer votre projet et déterminer la viabilité et le potentiel de votre idée. Elle permet également de fixer des objectifs à remplir en termes de chiffre d’affaire et de rendre concret le développement de votre entreprise. Le banquier et les futurs investisseurs regarderont cette partie avec attention car elle est déterminante pour vous obtenir leur confiance et prouver votre sérieux.


Le statut juridique (1 à 2 pages)

Après avoir déterminé votre prévisionnel financier, il faudra choisir votre statut juridique.

Pour cela il va falloir étudier les points suivants :

  • Trouver le régime fiscal le plus approprié
  • Le statut social pertinent pour le dirigeant
  • Les perspectives d’avenir
  • La relation avec les associés

Le statut juridique est la partie la plus compliquée à la création car il faut trouver le statut le plus avantageux à la création. Le statut juridique est propre à chaque entreprise et à chaque profil d’entrepreneur.

Il faudra aussi faire attention aux différentes législations qui peuvent bloquer votre activité, il est donc très important de se renseigner sur les contraintes légales de votre activité.

Le business plan structure votre idée, il vous guide sur la route de l’entrepreneuriat et vous permet d’éviter les pièges et de limiter les surprises. Il est nécessaire pour tout emprunt et pour ouvrir un compte entreprise. En clair, faire un business plan participera à la réussite de votre entreprise et vous changera surement la vie !

Commentaires