Mon Espace Formation
01 48 74 63 90
JOURNÉE PORTES OUVERTES
0
Rendez-vous avec un conseiller

Save the date

Journée Portes Ouvertes Digitale de la Création d’Entreprise

✨ C’est aujourd’hui ! ✨

Au programme : des conférences animées par des formateurs-entrepreneurs, des rendez-vous individuels avec nos conseillers, des témoignages d’entrepreneurs…

Ma sélection

Le droit de démissionner pour créer son entreprise, c’est acquis !

Management & RH
07/11/2019 • Temps lecture : 3 mn • rédaction par Sabine de CréActifs
Partager l'article
Sommaire de l'article

    Si vous avez travaillé 1300 jours à temps complet au cours des 60 mois qui précèdent la fin de votre contrat de travail (en comptant le terme de votre potentiel préavis) soit 5 ans dans une ou plusieurs entreprises, selon le règlement d’assurance chômage, vous pouvez bénéficier du nouveau dispositif « démissionnaires » depuis le 1er novembre 2019. Ce nouveau droit peut vous permettre de créer une activité et de concrétiser un projet d’entrepreneur après avoir sécurisé ce dernier par une formation adaptée.

    En quoi ce droit est-il séduisant ?

    Jusqu’à présent l’alternative aux mains d’un salarié pour financer une formation accompagnant un projet de création d’entreprise était :

    • Soit l’utilisation du Compte Personnel de Formation CPF avec, au mieux, un capital de 3 200 euros actuellement et la nécessité de suivre une formation hors du temps de travail (en prenant du temps sur ses congés ou en trouvant une formule de cours en soirée)
    • Soit le recours à un CPF dit de « transition professionnelle », finançant à la fois la formation et le salaire durant la formation mais nécessitant de demander une autorisation d’absence à son employeur (qu’il pouvait refuser)

    Avec le dispositif « démissionnaires », pas de demande d’autorisation d’absence, vous pouvez donc programmer votre reconversion en toute indépendance par rapport à votre employeur sans risque pour votre emploi si d’aventure votre projet de démission ne se réalise pas.

    En quoi le dispositif est-il sécurisant pour l’ensemble des parties ?

    Pas question de sombrer aux effets de mode ou aux impulsions. Vous allez devoir présenter votre projet devant un  conseiller professionnel averti en matière de reconversion et de mobilité professionnelle. Il appartient au réseau des opérateurs du Conseil en évolution professionnelle – CEP –  récemment désigné par France Compétences – l’Agence nationale qui gère l’ensemble des dispositifs et financements de la formation professionnelle – Son rôle est d’étudier la faisabilité de votre projet.

    Le conseiller devra présenter une synthèse argumentée à la Commission régionale « Transition pro » qui, ensuite, examinera et validera (ou non) votre dossier. Le caractère réel et sérieux de ce dernier sera particulièrement analysé.

    En effet, pas question de retour chez votre employeur si, à l’issue de votre formation, votre projet ne débouche pas sur une concrétisation. Pas question, non plus, de bénéficier d’indemnités chômage illimitées. Un contrôle de la réalité des démarches accomplies en vue de la mise en œuvre du projet sera réalisé par Pôle Emploi. Ce dispositif exigeant sécurise donc les partenaires du dispositif « démissionnaires ».

    Le candidat va bénéficier gratuitement du regard d’un conseil indépendant sur son projet (dans le cadre de l’actuel CEP qui est transformé à partir du 1er janvier prochain, ce sont des conseillers salariés des OPACIF – l’organisme financeur – qui étudiaient les projets).

    Il sécurise aussi les financeurs : le projet va ensuite être transmis à la Commission régionale qui disposera d’un budget dédié au financement spécifique de ce dispositif, c’est-à-dire le coût des formations d’accompagnement. Les questions d’indemnisation seront instruites par Pôle Emploi et ne parasiteront donc pas l’étude qualitative du dossier (aujourd’hui le poste rémunérations est souvent le plus important dans le financement du CPF de transition professionnelle).

    Une voie d’accès privilégiée à la création d’entreprise ?

    Avec plus de 4,5 millions d’entreprises, la France est devenue un véritable pays d’entrepreneurs. De nombreux salariés expriment un besoin d’indépendance, d’autonomie, de réalisation de soi … besoins difficilement conciliables, pour certains, avec leur statut de salarié. Dans le même temps, ils savent que c’est souvent difficile d’aborder le sujet de la mobilité externe avec leur hiérarchie au risque d’apparaître comme « démotivés » (un qualificatif assez large qui signifie que l’entreprise n’investira pas sur leur développement professionnel), ou désengagés du projet de l’entreprise voire concurrents potentiels.

    Le conseil en évolution professionnelle CEP se présente donc comme la structure d’accueil pour examiner la pertinence de vos ambitions au regard des évolutions du marché de l’emploi et des besoins en compétences, en offres de services ou en offres produits notamment sur le territoire régional.

    Dans la mesure où vous allez devoir présenter dans votre dossier « les caractéristiques et les perspectives d’activité du marché de l’entreprise à créer ou à reprendre, les besoins de financement et les ressources financières ainsi que les moyens techniques et humains de l’entreprise » ; il sera nécessaire de vous faire accompagner par un organisme de formation, comme CréActifs, qui saura vous apporter dans le programme sélectionné, outre les connaissances de base et les outils de gestion indispensables, les premiers conseils personnalisés vous permettant d’argumenter vis-à-vis du CEP et de la Commission sur la qualité de votre projet d’entreprise.

    Prenez rendez-vous gratuitement avec un de nos conseillers Entrepreneuriat ou contactez-nous directement au 01 48 74 63 90.

    Plus d’infos sur : https://www.demission-reconversion.gouv.fr/

    Vous souhaitez en savoir plus sur notre offre de formations à la création d’entreprise ? C’est ici !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Les articles de la même catégorie

    Management & RH

    Rechercher des candidats : Oui mais comment ?

    17/04/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    Le recrutement d’un nouveau collaborateur est un processus long, rigoureux et essentiel à la réussite de votre projet. Pour être efficace rapidement, trouver et former le candidat idéal, appliquez la bonne la méthode. Voici les étapes que vous devez franchir avec succès. Comment recruter efficacement un salarié ? Définir avec précision votre besoin Tout d’abord, […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs
    Management & RH

    Onboarding : comment réussir l’intégration de ses collaborateurs ?

    28/12/2022 • Temps de lecture : 5 mn

    L’intégration d’un nouveau collaborateur est une étape fondamentale pour assurer la pérennité de votre recrutement. Si la recrue n’est pas bien intégrée dans l’équipe ou ne dispose pas de tout ce qui lui est indispensable pour mener à bien sa mission, elle risque de partir avant la fin de la période d’essai. Si par la […]

    Rédaction par Sabine de CréActifs
    Management & RH

    Santé au travail : comment prévenir les TMS ?

    21/12/2022 • Temps de lecture : 4 mn

    En tant que Responsable des Ressources Humaines (RRH) ou chef d’entreprise vous avez un rôle à jouer pour assurer la qualité de vie au travail de tous vos collaborateurs. Au cours de votre formation en création d’entreprise, vous avez vu qu’il vous appartient d’assurer la santé et la sécurité de vos collaborateurs. Il s’agit notamment […]

    Rédaction par Pierre de CréActifs

    Les formations de la même catégorie

    Comment créer son entreprise de services à la personne ? Formation de 5 jours

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Créez votre entreprise de services à la personne en 6 mois !

    Rédaction par juliette
    Comment lancer sa marque de vêtement

    Formation en 5 jours : Créer une marque de vêtement

    6/05/2021 • Temps de lecture : 0 mn

    Lancez votre marque de vêtement en 6 mois !

    Rédaction par juliette

    Bilan de compétences entrepreneuriales

    21/12/2020 • Temps de lecture : 0 mn
    Rédaction par CréActifs

    Les outils de la même catégorie

    Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

    10/03/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    Quel est l’intérêt du CSP ? Le contrat de sécurisation professionnelle vise à faciliter le plus rapidement possible le retour à l’emploi des salariés dont le contrat de travail va se terminer. Il présente plusieurs avantages notamment pour ceux et celles qui souhaitent entreprendre après un licenciement économique. En premier lieu, vous bénéficiez d’un accompagnement […]

    Rédaction par Enzo de CréActifs
    Sauvegarde de l'emploi

    Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) et Plan de départ Volontaire (PDV)

    12/01/2023 • Temps de lecture : 6 mn

    La création d’entreprise dans le cadre d’un PSE ou d’un PDV Votre employeur va procéder à des licenciements économiques importants. La loi lui impose de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) dont l’objectif est de faciliter la réinsertion dans l’emploi ou la reconversion professionnelle des salariés licenciés. Sachez que le Plan […]

    Rédaction par Marine de CréActifs
    Diag ouverture gite

    Diagnostic de préouverture d’un gîte ou chambre d’hôtes

    21/03/2022 • Temps de lecture : 2 mn

    Vous avez pour projet de créer une activité de gîte ou chambre d’hôte et vous vous êtes déjà poser les 5 questions clés pour ce type de projet entrepreneurial. Bonne nouvelle pour vous, l’hébergement touristique est en vogue et la demande ne cesse de croître, surtout depuis la crise sanitaire. De plus, ce projet d’entreprise […]

    Rédaction par CréActifs